Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon, Pays A3V

La page poésie d'Odile "Rentrée des classes"

1 Septembre 2017 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

La page poésie d'Odile "Rentrée des classes"
La page poésie d'Odile "Rentrée des classes"

Commentaire sur la page "Rentrée des classes"...

Page nostalgie aujourd'hui...Ce poème et cette œuvre de Pagnol ont bercé mes années d'écolière. Mon père, instituteur de village, dispensait (avec ma mère, sa seule collaboratrice et subordonnée !) un enseignement traditionnel très efficace et pourtant novateur, puisque les après-midi étaient consacrés au sport, au cinéma, au travail manuel... Cette page lui est dédiée puisqu'il nous a fait connaître à partir du CM1 quelques œuvres d'anthologie. Merci Papa ! 50 ans après, je connais encore le poème de René-Guy Cadou par cœur et je l'ai appris à bon nombre de mes élèves sans devoir le "réviser". Tout simplement parce que le petit René-Guy et le petit Marcel, tous deux enfants d'enseignants, c'était MOI. Les impressions, les sentiments, les sensations olfactives ou visuelles, je les ai ressentis, et le jour où j'ai découvert le poème de Cadou j'ai eu les larmes aux yeux, tellement ce que je ressentais en entrant dans la classe de mon père était traduit de façon juste, vraie, vécue. L'odeur de la craie et de l'encre que nous fabriquions nous-mêmes, je l' ai toujours dans les narines. Ces "merveilleuses poussières amassées par tout un été", je les ai souvent marquées d'une traînée de mon doigt après ces longues vacances (3 mois à l'époque). Quant à la "Gloire de mon père", je me suis toujours identifiée à Marcel dans ses collines lors de mes vacances dans les Alpes de Haute Provence (Basses Alpes à l'époque, où j'habite aujourd'hui) et sa joie devant la liberté que m'offraient mes montagnes, je l'ai éprouvée à chaque vacances, ainsi que le plaisir de retrouver les vieilles pierres de la ferme familiale. Ce n'était pas la Bastide bleue, non, c'était les Granges de Courchons, mais quelle différence ?

Pour les peintres j'ai choisi des œuvres d'écoliers, of course, Albert Anker est un peintre suisse qui a peint la vie du village et de nombreux enfants au XIXème siècle; ( A savoir qu'Anker part à Paris, où il devient l'élève de Charles Gleyre, avec  Auguste Renoir ) Ralph Hedley est un peintre anglais et sculpteur sur bois qui lui aussi peignait des scènes de la vie quotidienne. Quant à Jessie Willcox-Smith, c'est une illustratrice américaine (Philadelphie) qui peignait pour les magasines ou les livres pour enfants. je dois dire que j'aime beaucoup ses illustrations qui sont très...féminines.  Jugez-en.

Partager cet article

Commenter cet article