Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon, Pays A3V

La compagnie Ni d'Eve ni D'Adan proposait une représentation de la pièce d'Eric Emmanuel Schmitt « un homme trop facile »

7 Mai 2017 , Rédigé par verdon-info Publié dans #St André les Alpes -

La compagnie Ni d'Eve ni D'Adan proposait une représentation de la pièce d'Eric Emmanuel Schmitt « un homme trop facile »
La compagnie Ni d'Eve ni D'Adan proposait une représentation de la pièce d'Eric Emmanuel Schmitt « un homme trop facile »
La compagnie Ni d'Eve ni D'Adan proposait une représentation de la pièce d'Eric Emmanuel Schmitt « un homme trop facile »
La compagnie Ni d'Eve ni D'Adan proposait une représentation de la pièce d'Eric Emmanuel Schmitt « un homme trop facile »
La compagnie Ni d'Eve ni D'Adan proposait une représentation de la pièce d'Eric Emmanuel Schmitt « un homme trop facile »
La compagnie Ni d'Eve ni D'Adan proposait une représentation de la pièce d'Eric Emmanuel Schmitt « un homme trop facile »
La compagnie Ni d'Eve ni D'Adan proposait une représentation de la pièce d'Eric Emmanuel Schmitt « un homme trop facile »
La compagnie Ni d'Eve ni D'Adan proposait une représentation de la pièce d'Eric Emmanuel Schmitt « un homme trop facile »
La compagnie Ni d'Eve ni D'Adan proposait une représentation de la pièce d'Eric Emmanuel Schmitt « un homme trop facile »
La compagnie Ni d'Eve ni D'Adan proposait une représentation de la pièce d'Eric Emmanuel Schmitt « un homme trop facile »
La compagnie Ni d'Eve ni D'Adan proposait une représentation de la pièce d'Eric Emmanuel Schmitt « un homme trop facile »
La compagnie Ni d'Eve ni D'Adan proposait une représentation de la pièce d'Eric Emmanuel Schmitt « un homme trop facile »
La compagnie Ni d'Eve ni D'Adan proposait une représentation de la pièce d'Eric Emmanuel Schmitt « un homme trop facile »
La compagnie Ni d'Eve ni D'Adan proposait une représentation de la pièce d'Eric Emmanuel Schmitt « un homme trop facile »
La compagnie Ni d'Eve ni D'Adan proposait une représentation de la pièce d'Eric Emmanuel Schmitt « un homme trop facile »
La compagnie Ni d'Eve ni D'Adan proposait une représentation de la pièce d'Eric Emmanuel Schmitt « un homme trop facile »
La compagnie Ni d'Eve ni D'Adan proposait une représentation de la pièce d'Eric Emmanuel Schmitt « un homme trop facile »
La compagnie Ni d'Eve ni D'Adan proposait une représentation de la pièce d'Eric Emmanuel Schmitt « un homme trop facile »
La compagnie Ni d'Eve ni D'Adan proposait une représentation de la pièce d'Eric Emmanuel Schmitt « un homme trop facile »
La compagnie Ni d'Eve ni D'Adan proposait une représentation de la pièce d'Eric Emmanuel Schmitt « un homme trop facile »
La compagnie Ni d'Eve ni D'Adan proposait une représentation de la pièce d'Eric Emmanuel Schmitt « un homme trop facile »

La Compagnie ni d’Eve ni d’Adam est de retour à St André les Alpes pour nous proposer une nouvelle pièce d’Eric Emmanuel Schmitt « un homme trop facile ». La troupe de comédiens (iennes) avait déjà été invitée en mai 2016 par l’association les Pivoines bleues. C’est donc un retour dans notre secteur avec une nouvelle proposition complètement différente et attractive .

La rencontre théâtrale a été un franc succès tout d’abord avec une fréquentation importante de tous les amateurs de théâtre ; on a vu de nombreux acteurs bénévoles d’un large  secteur venus apprécier cette représentation.

Nous avons assisté ensuite à un vrai moment de divertissement avec des jeux d’acteurs réussis qui nous ont fait apprécier cette proposition théâtrale surprenante. L’histoire de  l’envers du décor nous a fait découvrir un univers de la comédie différent, avec  aussi les dialogues en alexandrins pour Alceste, peu communs mais agréables par la poésie des mots même si on n’est pas tous des experts dans ce domaine .

Le public a bien apprécié cette proposition et il  aura passé une très bonne soirée, les rires et les vagues joyeuses tout au long des répliques ne trompent pas.

C’est donc une première réussie pour toute la jeune troupe mais avec des talents avérés et passionnés. On peut retrouver toute l’actualité de la troupe sur son compte Facebook

 

 

l’histoire en quelques mots

 

Paris, époque actuelle, une loge de théâtre, celle de l’acteur principal, Alex (Thomas Cannarozzo), le soir de la Première du Misanthrope de Molière. Le rideau va se lever dans une quarantaine de minutes. Dernier coup d’œil pour Doris (Joss Brissaud Stelli), l’habilleuse ; derniers instants de trac pour Léda, l’interprète de Célimène. Alex alias Alceste, la vedette du spectacle, tarde à arriver. Célimène  ( Lili Caron Borgogno)s’inquiète : « La première ! Nous avons la première ce soir ! Ses débuts dans le Misanthrope ! Les miens dans Célimène… Moi, dès l’aube, j’ai commencé à crier, à piaffer, à trépigner ! Lorsque j’ai griffé mon fils, mon mari m’a jetée dans la voiture et m’a larguée au théâtre. Depuis midi, je tourne en rond dans ma loge avec mes chiens. À croire qu’Alex, lui, n’a pas peur… » et Doris de répondre : « Ces dernières années, je ne l’ai jamais vu s’inquiéter. Il sait que les gens l’aiment ».

Alex arrive, pose pied dans sa loge, bouquet de fleurs à la main, et il les offre à Doris, attendrie. Quelques amabilités acroamatiques plus tard, Alex se retrouve, seul, dans sa loge. À tout du moins, il le croit. « Pendant qu’il s’éloigne, un homme inconnu apparaît dans le miroir, un individu noble, hautain, habillé avec élégance ; il se penche vers le cadre pour observer Alex ». C’est le "vrai" Alceste (Allan Giovagnoli), l’homme aux rubans verts de Molière. La stupeur passée, la conversation s’engage (mal) entre l’acteur d’aujourd’hui et le farouche pessimiste de 16ème, furieux de se voir interpréter par un homme aussi léger et doué pour le bonheur. La guerre est déclarée entre celui qui voudrait changer le monde et celui qui l’accepte tel qu’il est.

Qui triomphera, de l’idéaliste en colère qui s’indigne de la vie ou de l’aimable libertin qui la trouve amusante ? Et lequel des deux gagnera les faveurs de l’insaisissable Célimène ?…. Deux autres rôle viendront enrichir l'intrigue , le fils d’Alex John (Loric Renzacci) et le personnage saugrenu et antipathique Odon Fritz  (Tony Mancusso).  

Le final se passera en trois actes, tout d’abord la troupe se présentera face au miroir pour le salut, c’est-à-dire dos au public puis de façon plus traditionnelle, puis une troisième fois pour la présentation de la troupe et les remerciements.

 

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferai mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

 

Les  espaces commentaires sont mis à votre disposition pour vous donner la parole. Merci de prendre le soin (et le temps) pour les formules de politesse . N'oubliez pas de vous relire et ne notez pas de formulation ambiguë ou diffamatoire : se cacher derrière un pseudo ne procure pas d’impunité , chacun est responsable en conscience de ses écrits publiés sur cet espace . La franchise et la cordialité sont tout à fait compatibles, pensez-y,  Merci

Associations , organisateurs , pensez à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Vous pouvez aussi nous fournir vos informations et photos par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

 

Partager cet article

Commenter cet article