Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon, Pays A3V

La Page poésie d'Odile nuits Bleues

1 Avril 2017 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

La Page poésie d'Odile nuits Bleues

 

Commentaire sur la page poésie : "Nuits bleues"

Ce magnifique poème de Hugo, d'une grande simplicité par ses phrases courtes, est d'une intensité émotionnelle très forte, du fait même de cette sobriété. Des termes simples, rehaussés par un seul mot étrange "empyrées" (voûte céleste, espace infini) qui prépare le vers final en apothéose. En effet, tout ce poème, on le découvre à la fin, est à la gloire de l'Etre suprême, d'où sa pureté. (La clarté dans l'obscurité).

Contraste avec le poème d'Alfred de Musset qui se présente comme une véritable chanson : rythme de valse, (renvoi à la ligne d'un seul terme, tous les trois vers), aphorismes ("parfait") et même refrain à la fin. Contraste aussi à l'intérieur du poème car le sujet est tout de même la mort, mais les morts dansent au clair de lune. Contraste donc entre la gaité du rythme et le sujet morbide.

Pour cela, à contrario, j'ai préféré l'unité dans les peintures. Oui, j'ai choisi des nuits bleues, pas des nuits noires et lugubres comme il en existe beaucoup en peinture ("La nuit de Saint Paul" de Chagall (1) mais les ténèbres représentent alors un évènement tragique, la mort, la tristesse. "Clair de lune sur le port de Boulogne" de Manet (2) est aussi une représentation très sombre mais rehaussée par la lune.                                                                         

                                         

Ce n'est pas le cas des nuits que j'ai retenues aujourd'hui. Celles de Van Gogh sont lumineuses et gaies, de vraies nuits étoilées de Provence !  Même Munch, d'ordinaire lugubre, illumine ses nuits. Quant à Emil Nolde, sa nuit plus orageuse et sombre est tout de même éclairée par l'orange, une des couleurs vives dont il use et abuse d'ordinaire.

Partager cet article

Commenter cet article