Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon, Pays A3V

Cinéma de pays l'Odysée 4 novembre

5 Novembre 2016 , Rédigé par verdon-info Publié dans #St André les Alpes -

Cinéma de pays l'Odysée 4 novembre
Cinéma de pays l'Odysée 4 novembre Cinéma de pays l'Odysée 4 novembre
Cinéma de pays l'Odysée 4 novembre Cinéma de pays l'Odysée 4 novembre
Cinéma de pays l'Odysée 4 novembre Cinéma de pays l'Odysée 4 novembre Cinéma de pays l'Odysée 4 novembre

L’histoire

1948. Jacques-Yves Cousteau, sa femme et ses deux fils, vivent au paradis, dans une jolie maison surplombant la mer Méditerranée. Mais Cousteau ne rêve que d’aventure. Grâce à son invention, un scaphandre autonome qui permet de respirer sous l’eau, il a découvert un nouveau monde. Désormais, ce monde, il veut l’explorer. Et pour ça, il est prêt à tout sacrifier.

 

Ce film n’est pas qu’un biopic de Cousteau… C’est un film de Famille, un film sur le rapport père fils, un film sur la nature et sur la naissance de l’écologie… Un film d’aventure, de voyage, d’émotions. ET surtout un film de CINEMA ! (Tellement rare pour un film français. Les acteurs sont formidables et la mise en scène à la fois classique et spectaculaire, bref à ne pas manquer !!!

Le commentaire 

À St André les Alpes, l’annonce, l’affiche de l’Odyssée n’a pas déplacé les foules, non pas vraiment ! Il est vrai ce n’est pas nouveau, de plus il tombait quelques gouttes d’eau (3 ou 4) et d’autres animations avaient lieu dans l’environnement proche. Avoir les films récents à nos portes reste un avantage que nous avons sollicité pendant de longues années. Nous l’avons avec le travail du Cinéma de Pays. Cependant très souvent le potentiel réaliste de public n’est pas vraiment atteint. D’aucuns peuvent dire qu’ils n’ont pas assez de confort, oui sans doute mais nous avons une tarification très attractive et nous pouvons très bien remédier tout seul à un confort de base pour apprécier une projection au matériel performant et agréable à regarder.

 

L’Odyssée.

Une projection avec de bien sympathiques images de la nature et les fonds sous marins dont nous ne pouvons apprécier l’attrait que très rarement. Une histoire de famille et de conquête qui nous fait comprendre que pour arriver à ses rêves il faut très souvent traverser des chemins épineux et les compromis financiers peuvent nous pousser vers un chemin de traverse que l’on n’aurait peut-être pas franchi.

 

Le réalisateur nous offre un film sur l’amour filial, la transmission, l’écologie, le destin d’Hommes qui osent et participent à la société dans tout ce qu’elle offre, en bien ou en mal. Ce film est réussi car il choisit un angle tout à fait intéressant et singulier : la relation de Cousteau avec son fils Philippe. L’interprétation du père et du fils est tout simplement parfaite, mention à Pierre Niney, un grand acteur qui est remarquable et semble tout pouvoir jouer avec une intensité incomparable à son âge. Lambert Wilson retrouve ici un rôle à sa mesure, il apporte toute la subtilité nécessaire à son personnage pour ne pas détester cet aventurier malgré ses travers. Mais le reste du casting est tout aussi bon avec une Audrey Tautou géniale dans le rôle de Simone, l’éternelle femme discrète. Elle montre qu’elle ne l’était pas dans la sphère intime et avait un réel (et puissant) rôle dans la vie de tous ces hommes (y compris l’équipage de La Calypso). Elle prouve qu’elle peut jouer des personnages forts en gueule et courageux. C’est donc une vraie riche idée que Jérôme Lassalle a eue en se focalisant sur ces liens familiaux. On assiste à de nombreuses scènes et des dialogues forts. Cependant, c’est aussi une prise de risque  car il y a beaucoup de raccourcis, obligatoires pour avancer vite sur presque 30 ans de vie. Des personnages sont sacrifiés également, tel l’autre fils (Jean-Michel - dommage - quelle place a-t-il eu dans le monde de son père ? On peut en être frustré), ainsi que la femme de Philippe. Mais il est vrai que c’est aussi suffisamment bien fait, expliqué visuellement ou par des idées diverses, et surtout, que la relation père/fils captive presque à elle toute seule.

Des symboles peuvent être véhiculés suivant la propre perception de chacun comme la puissance parfois négative du pouvoir et de l’argent, les méfaits conscients ou inconscients de tout un chacun sur la nature; et les océans ont payé et payent encore un lourd tribut à cause des actions des hommes pour le pouvoir, pour dompter la matière pour son propre profit, bien avant l’avancée technologique.

Un film qui ne doit pas laisser indifférent, avec des images somptueuses et un son captivant…

 
 
 
 
 
 
 
 

 

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferai mon possible pour y remédier , merci de votre acompréhension.

Les commentaires sont mis à votre disposition pour vous donner la parole. Merci de prendre le soins et le temps pour les formules de politesse ; . Penser aussi à vous relire et ne pas indiquer de formulation ambiguë ou diffamatoire, se cacher derrière un speudo ne procure pas d’impunité , chacun est responsable de ces formulations publiées sur cette espace . La franchise et la cordialité sont tout à fait compatible, pensez-y,  Merci

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article