Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon, Pays A3V

Amélie Plongeur, une figure martiniquaise remarquable, vient de disparaître à l'âge de 95 ans.

15 Novembre 2016 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Canton de Barrême, #Lambruisse

Amélie Plongeur, une figure martiniquaise remarquable, vient de disparaître à l'âge de 95 ans.
Amélie Plongeur, une figure martiniquaise remarquable, vient de disparaître à l'âge de 95 ans.

Amélie Plongeur, une figure martiniquaise remarquable, vient de disparaître à l'âge de 95 ans.

 

Si Me Amélie PLONGEUR, ancienne élève du pensionnat colonial et proviseur honoraire du lycée de Bellevue est considérée comme une personne référence dans le milieu éducatif, et à ce titre a marqué des générations d’élèves qui se souviennent de sa rigueur, elle laisse également un grand souvenir dans la région Barrêmoise : c'était en effet la compagne de Gérard Pierre Rose, dit Manfred, ce grand résistant martiniquais qu'elle rencontra lors d’un séjour à Alger, en décembre 1941. Elle sera, à ses côtés, témoin de la seconde guerre mondiale et des faits de résistance du maquis Fort de France, puisqu’elle fut hébergée dans la vallée de l’Asse et à Lambruisse pendant les combats de 1944. 

 

Après le décès de Manfred, cette femme pudique s'en était retournée en Martinique, gardant au fond de son cœur, le souvenir de son amour trop tôt disparu. Elle tirera un voile discret sur ce drame personnel, ne revenant publiquement qu'en 2004, pour la seule et unique fois de sa vie, sur cet événement tragique de sa vie. Elle reviendra sur le terrain de ses souvenirs lors de commémorations et du jumelage de Barrême avec Morne Rouge.

 

Monsieur Robert MARTORANO, maire de Lambruisse, et Jean Louis Chabaud, maire de Barrême, font part de leur profonde émotion en cette douloureuse circonstance et adressent en leurs noms propres, et au nom de leurs administrés reconnaissants, leurs très sincères condoléances à sa famille et à ses amis..

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article