Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon, Pays A3V

Saint André les Alpes : le doyen du village a 104 ans

3 Septembre 2016 , Rédigé par verdon-info Publié dans #St André les Alpes -

Maurice au clic
Maurice au clic
Maurice au clic
Maurice au clic
Maurice au clic
Maurice au clic
Maurice au clic
Maurice au clic

Maurice au clic

odile copie

 

104 bougies pour le doyen

C'est par cette belle journée du 2 septembre que Philippe Sauvan, le doyen du village a soufflé ses 104 bougies à la maison de retraite les Carlines. Le Papé est un beau centenaire que les années ont épargné. Pourtant la vie, elle, ne lui a pas fait de cadeau.

Il est né le 1er septembre 1912 à Argenteuil dans les Yvelines. Pourtant, une bonne partie de son existence a été bas alpine. Il part à Méailles au berceau vivre chez une de ses tantes, puis chez une autre tante à Saint André les Alpes, alors que ses parents habitent toujours Paris. C'est seulement à 18 ans, en 1930, qu'il repart à la capitale où il se mariera en 1938. Malheureusement la guerre est bientôt déclarée. En 1939 son père arrive à Saint André où il va ouvrir un magasin de vin dans la Grand-rue, commerce qu'il va tenir pendant 50 ans.

Une épopée de guerre

Puis arrive la guerre de 1939 à 1946 : Philippe est mobilisé dans les Vosges, puis expédié à Fourmi, dans le Nord. Il y reste 6 mois, puis, il est fait prisonnier par les Allemands. Il part se battre en Prusse orientale. Il est ensuite interné dans un camp de prisonniers par les Russes. Il devient alors soldat russe et part se battre contre les finlandais. Puis, une fois la guerre finie, il est libéré à Mourmansk. Pour rentrer chez lui, il passe par la Norvège, où il reste 6 mois, et ensuite par l'Ecosse. Il retrouve enfin le sol français à Brest, et rentre à Paris. Il pèse 35 kilos, il a l'intestin perforé, des problèmes à l'estomac et des séquelles définitives aux poumons. En rentrant à Paris, il trouve sa maison vide, personne ne l’attend plus. Alors le cœur et les poches vides, il accourt à Saint André se refaire une santé chez son père qui tient toujours le magasin de vin. En 1947, une fois rétabli, il repart à Paris, puis en 1948, il épouse Juliette, et revient désormais à Saint André chaque fois qu’il le peut.

La sérénité à Saint André

La dernière partie de sa vie s'est étirée entre le jeu de boules et la visite de ses enfants et petits-enfants, les haltes à l'ombre sur le banc de la Placette, toujours le sourire aux lèvres et un mot gentil pour tous. Philippe Sauvan est l'âme du village, le symbole de la vie paisible dans les Alpes de Haute Provence à l'écart des vicissitudes et du bruit de la ville, des canons, de la souffrance. Désormais à la maison de retraite, il y coule des jours heureux entouré du personnel et de sa famille. Tout un village, le maire, le Conseil Municipal, le personnel, a fêté hier son doyen dans une ambiance familiale, avec des fleurs, des bulles et un gâteau à la crème de marron confectionnée par le chef Pascal Prato. Santé Philippe ! Et à l'an qué ven ! Odile Boetti

ici c'est Christian
ici c'est Christian
ici c'est Christian
ici c'est Christian
ici c'est Christian
ici c'est Christian
ici c'est Christian
ici c'est Christian
ici c'est Christian

ici c'est Christian

 

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferai mon possible pour y remédier , merci de votre acompréhension.

Les commentaires sont mis à votre disposition pour vous donner la parole. Merci de prendre le soins et le temps pour les formules de politesse ; . Penser aussi à vous relire et ne pas indiquer de formulation ambiguë ou diffamatoire, se cacher derrière un speudo ne procure pas d’impunité , chacun est responsable de ces formulations publiées sur cette espace . La franchise et la cordialité sont tout à fait compatible, pensez-y,  Merci

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Andre Laugier Bain Ravel 04/09/2016 07:40

Tres emouvant ODILE ton exposee bravo un retourt en arriere que nous avons bienconnu
bonne journee bises DEDE