Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon, Pays A3V

Les élus du Moyen Verdon toujours opposés à une nouvelle intercommunalité

30 Août 2016 , Rédigé par verdon-info Publié dans #CCMV

Les élus du Moyen Verdon toujours opposés à une nouvelle intercommunalité

Les élus du Moyen Verdon toujours opposés à une nouvelle intercommunalité.

Alors que les échéances approchent au niveau de la finalisation du Schéma Départemental de Coopération Intercommunale, la Communauté de Communes du Moyen Verdon nous a fait parvenir le communiqué suivant

Réunis en Conseil de Communauté à Castellane le lundi 22 août, les élus du Moyen Verdon ont ré-affirmé à une très large majorité le choix qui est le leur depuis le début du processus d’élaboration du nouveau Schéma Départemental de Coopération Intercommunale, à savoir le maintien, dans sa configuration actuelle, de la Communauté de Communes du Moyen Verdon.

En effet, aujourd’hui le projet de périmètre proposé par le Préfet et visant la création d’une nouvelle intercommunalité à l’échelle du pôle Verdon n’a pas recueilli la majorité nécessaire pour être validé, et la Commission Départementale de Coopération Intercommunale va devoir à nouveau se prononcer sur des amendements au schéma que le Préfet aura jugé au préalable comme recevables.

Pour les Conseillers Communautaires du Moyen Verdon, la Communauté de Communes qui est la leur remplit les conditions prévues par la loi et notamment le seuil des 5.000 habitants, seuil minimum devenu nécessaire pour permettre l’existence d’une Communauté de Communes.

Ils considèrent que l’échelle du Moyen Verdon permet de garantir la proximité indispensable avec les habitants et les communes, ainsi qu’une fiscalité maîtrisée.

C’est pour ces raisons qu’ils ont mandaté leur Président, en tant que membre de la Commission Départementale de la Coopération Intercommunale, CDCI, afin qu’il dépose un amendement demandant le maintien de la CCMV dans les limites qui sont les siennes aujourd’hui.

Celui-ci a été transmis au Préfet, qui met en œuvre les politiques gouvernementales de développement et d’aménagement du Territoire à l’échelle du département: le mois de septembre verra donc le dénouement de ce dossier qui conditionne largement le devenir du Moyen Verdon à compter du 1er janvier 2017.

Pour que cet amendement puisse aboutir, il va falloir qu’il franchisse plusieurs étapes :

  • la première est qu’il soit considéré comme recevable par le Préfet alors qu’il ne prévoit pas de fusion avec la Communauté de Communes du Teillon et qu’à ce jour le processus de création d’une Commune Nouvelle entre les communes du Teillon semble bloquée.
  • le seconde, s’il vient à être examiné par la C.D.C.I., est qu’il recueille une majorité qualifiée et qu’il soit donc adopté par au moins les 2/3 de ses membres.

En tout cas, les élus du Moyen Verdon auront su maintenir jusqu’au bout et toujours à la quasi unanimité une position qu’ils considèrent comme conforme à la loi et aux intérêts du territoire dont ils ont en charge la gestion aujourd’hui.

 

Partager cet article

Commenter cet article