Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon, Pays A3V

Journée Vide greniers à Peyroules le 17 Juillet

25 Juillet 2016 , Rédigé par Farigoulette Publié dans #Peyroules

Journée Vide greniers à Peyroules le 17 Juillet

Journée Vide greniers à Peyroules le 17 Juillet

 

Le soleil se lève à peine sur le village que déjà une animation bruyante s’installe sur le parking près de la salle des fêtes.

Un ballet de voitures, certaines même avec une carriole, se déploie, et chacun en déballe des objets plus ou moins hétéroclites.

Le vide-grenier de Peyroules est lancé. Une vingtaine de stands sont organisés autour du périmètre du parking, afin que tous puissent être bien vus, et que les visiteurs puissent bien voir.

Chacun installe tranquillement son étal : les uns recouvrent la table d’une jolie nappe, d’autres installent directement leurs produits sur le sol recouvert de nappe ou couverture, peut-être pour un gain de place.

Mais l’outil indispensable de l’exposant devra être le parasol, car le « dieu Râ » a décidé d’honorer de sa présence chaleureuse cette journée. Peut-être pour fêter dignement le retour de cette manifestation à Peyroules, après son arrêt quelques années…

Tout le monde est installé, et les visiteurs arrivent petit à petit : ils chinent, regardent, soupèsent, discutent, marchandent, reposent, vont vers un autre stand, toujours à la recherche de la trouvaille du jour, puis reviendront peut-être pour acheter l’objet convoité.

Ça fourmille, çà grouille, ça déambule : une grande joie pour Christiane, l’organisatrice, de voir tout ce monde, et une grande satisfaction pour les exposants.

Leurs stands sont visités, quelques ventes se font, pour chaque brocanteur, et les sourires sont sur tous les visages, visiteurs et visités.

La pause déjeuner arrive : certains sortent le pic-nic du panier, d’autres profitent de la proximité de l’hôtel restaurant pour commander pan-bagnat, frites, cafés, etc…

La reprise de l’après-midi sera plus calme, la chaleur bien plus pesante, certains exposants en profiteront même pour faire une petite sieste près de la rivière sous les arbres, d’autres pour chiner à leur tour, et d’autres encore pour bavarder allègrement.

Vers 16H30, chacun commence à faire danser « à l’envers » les objets exposés sur les étals. Ceux-ci se vident, se plient, disparaissent, laissant la place vide, mais chacun se promet de revenir déballer l’an prochain.

Farigoulette

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article