Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon, Pays A3V

Le tri , les déchets , la solidarité , les choix de société !

3 Février 2017 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Nature - Environnement -Agriculture

Le visionnage de la vidéo de la Chaine de Collège René Cassin nous montre bien que la prise de conscience, le dialogue peut amorcer des pistes , des solutions mais il faut vraiment le vouloir ....

 Le tri , les déchets , la solidarité , les choix de société !
 Le tri , les déchets , la solidarité , les choix de société !  Le tri , les déchets , la solidarité , les choix de société !
 Le tri , les déchets , la solidarité , les choix de société !

Les déchets restent un poste important dans le budget des ménages. Les différentes publications sur les résultats de tri mettent nos territoires pas vraiment en haut de la liste. Nous pouvons faire mieux et logiquement faire baisser le budget alloué aux ordures ménagères. Oui mais, il faut ici encore des implications collectives et bien organisées. Il faut aussi que l’information circule et que chacun joue le jeu. Il ne manque donc pas de travail pour inverser les choses. On pouvait trouver dans les médias que le 17 mai 2016 une réunion a eu lieu sur le territoire sur le plan régional des déchets. Nous, les consommateurs, nous pouvons réaliser de nombreux gestes pour limiter le gaspillage journalier et faire évoluer les aberrations qui se sont mises en place pour un certain confort d’abondance.

 

La distribution et la commercialisation avec le suremballage génèrent une production de déchets qui pourrait être évitée avec seulement une prise de conscience et une nouvelle approche de l’emballage et la protection des produits et des aliments.

Le gaspillage alimentaire est présent à de nombreux niveaux dans notre société, des vraies solutions devraient être proposées pour une meilleure utilisation de chaque produit tout au long de la filière alimentaire. Les circuits devraient avoir plus de potentiel et donner plus de place à cette consommation de proximité.

Sommes-nous en capacité de changer les approches du consommateur, du producteur, de l’industrie, de la législation : c’est une vaste question, avons-nous les vraies réponses ? Chacun peut se dire que c’est l’autre qui doit faire le premier pas. Des rencontres, des réflexions se composent, les choses évoluent mais…

 

Le projet des Parrines (centre d’enfouissement) a fait couler beaucoup d’encre dans les médias et sur les communications des différents politiques de notre secteur.  En fait tout semble parfaitement lié avec notre propre production de déchets dans le futur. Si on est en capacité de limiter la production de déchets, ce nouveau centre n’est peut-être pas utile dans le futur proche. C’est un des arguments soulignés dans une article sur la rencontre du 17 mai aux Mées. En effet , au mois de juin une réunion a eu lieu pour parler des idées, des solutions en mettre en place, aux positions communes possibles pour l’anticipation du plan régional de prévention des déchets. Il faut savoir que grâce à la loi NOTRe la compétence va basculer du Département à la Région  ( 2018) . Une commission consultative va être mise en place avec les collectivités territoriales , les professionnels, les associations environnementales et l’État.

Si nous savons vraiment travailler ensemble et que le tri devient plus efficace et plus intelligemment réparti pour alimenter judicieusement les diverses filières et donc limiter les rejets dans les centres d’enfouissement, la communauté sera gagnante à plusieurs niveau : moins de rejets dans la nature, mieux trier les objets recyclages  devrait engendrer une baisse des charges  ( en théorie ) et une meilleurs gestion  des matières premières...

Il est aussi judicieux de travailler en parallèle sur le gaspillage alimentaire. C’est là une problématique complexe pour faire changer les réflexes de toute la filière. Alors qu’on sait que certaines personnes ne peuvent pas se nourrir avec toutes les facilités nécessaires. Les temps changent, cuisinier les restes est peut-être moins ringard. Est-ce que nous aurions inventé quelque chose d’exceptionnel avec une meilleure utilisation de nos produits alimentaires ? Eh bien non, pas vraiment car le gaspillage alimentaire est arrivé avec nos choix multiples d’abondance de produits et la mondialisation… Auparavant les choses étaient bien plus compliquées et les choix beaucoup plus réduits. Pas question de sur-emballage, ni de gaspiller un quelconque aliment car il n’était pas si simple de se nourrir.

Maintenant, nous avons en effet des budgets restreints mais savons-nous pour autant ne pas jeter d’aliments avant de les avoir consommés. Pas besoin de grandes études pour voir que dans notre quotidien le gaspillage est général et à tous les niveaux. Tout d’abord dans la restauration combien d’assiettes vont retourner à moitié pleines et seront directement déversées dans les poubelles. Au niveau de la production combien de produits n’arriveront pas jusqu’aux étals des supermarchés ou des magasins d’alimentation ? Au niveau des magasins d’alimentation combien de produits seront mis au rebut bien souvent avant la date limite. Encore trop souvent ses aliments sont mis dans les déchets et détruits pour que personne ne puisse les récupérer bien qu’ils soient en réalité tout à fait consommables. Certaines réflexions sont venues donner des atouts pour limiter ce gaspillage mais la route est encore bien longue pour que le résultat soit tout à fait probant. Que dire de la gestion journalière de notre frigo. Combien de familles jettent encore des produits sans les avoir vraiment consommés ou seulement en partie. Tout cela pourrait être limité juste avec une petite prise de conscience, un léger effort de chacun en ayant, je le reconnais, une légère perte de confort dans nos manières de manger et la diversité de nos plats. C’est avec ces efforts et la bonne énergie partagée que des solutions pérennes pourront être trouvées pour le bien de l’ensemble de la planète.

 

Il est vrai que pour des changements réalistes et performants il faudra une vraie prise de conscience générale et des efforts au niveau de toutes les filières et là ce n’est pas gagné. Il faut cependant poursuivre les réflexions. Les circuits courts sont eux aussi des atouts incontournables pour trouver des vraies solutions pour limiter les pertes alimentaires et s’alimenter plus sainement. Pour cela, les propositions artisanales doivent aussi faire mieux pour limiter l’ensemble des produits nocifs qui sont souvent présents, juste pour faciliter la production intense et les calibrages uniformes, les aspects visuels fabriqués et universels. La nature est bien différente et doit retrouver une plus grande diversité de propositions et d’aspects, c’est le consommateur qui doit, lui, s’adapter aux choix proposés tout au long des saisons

 

 

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferai mon possible pour y remédier , merci de votre acompréhension.

Les commentaires sont mis à votre disposition pour vous donner la parole. Merci de prendre le soins et le temps pour les formules de politesse ; . Penser aussi à vous relire et ne pas indiquer de formulation ambiguë ou diffamatoire, se cacher derrière un speudo ne procure pas d’impunité , chacun est responsable de ces formulations publiées sur cette espace . La franchise et la cordialité sont tout à fait compatible, pensez-y,  Merci

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Commenter cet article