Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon, Pays A3V

La Page poésie d'Odile : La Rose et le Réséda

11 Mai 2016 , Rédigé par Odile-verdon-info Publié dans #Image et poésie

Très belle poésie d'Aragon, composé comme une chanson, comme beaucoup de ses poèmes. Avec un refrain commencé par l'anaphore "Celui qui", comme un son de cloche. Pas de ponctuation, ce qui rend la lecture toujours un peu difficile, mais les allitérations en R, (leur sang rouge ruisselle) en M (murisse un raisin muscat), en V ("qu'elle vive et qui vivra verra") et les rimes répétitives en "A" ou "elle" produisent une musique inégalable. Composer tout un poème avec les deux mêmes rimes est un tour de force, mais ici la réussite est totale. Ce poème ressemble à une chanson de geste, où la belle est prisonnière et deux braves soldats amoureux, le croyant et le mécréant, se font tuer pour la sauver. Le sort commun de gens très différents, avec la mort au bout, est un thème récurrent, l'amour salvateur en prime, mais l'ensemble est pourtant d'une grande originalité. Le style qui coule, les termes choisis sur la nature, les métaphores...un chef d'œuvre !

La Rose et le Réséda

Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Tous deux adoraient la belle
Prisonnière des soldats
Lequel montait à l'échelle
Et lequel guettait en bas
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Qu'importe comment s'appelle
Cette clarté sur leur pas
Que l'un fut de la chapelle
Et l'autre s'y dérobât
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Tous les deux étaient fidèles
Des lèvres du cœur des bras
Et tous les deux disaient qu'elle
Vive et qui vivra verra
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat
Fou qui songe à ses querelles
Au cœur du commun combat
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Du haut de la citadelle
La sentinelle tira
Par deux fois et l'un chancelle
L'autre tombe qui mourra
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Ils sont en prison Lequel
A le plus triste grabat
Lequel plus que l'autre gèle
Lequel préfère les rats
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Un rebelle est un rebelle
Deux sanglots font un seul glas
Et quand vient l'aube cruelle
Passent de vie à trépas
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Répétant le nom de celle
Qu'aucun des deux ne trompa
Et leur sang rouge ruisselle
Même couleur même éclat
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Il coule il coule il se mêle
À la terre qu'il aima
Pour qu'à la saison nouvelle
Mûrisse un raisin muscat
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
L'un court et l'autre a des ailes
De Bretagne ou du Jura
Et framboise ou mirabelle
Le grillon rechantera
Dites flûte ou violoncelle
Le double amour qui brûla
L'alouette et l'hirondelle
La rose et le réséda

Louis Aragon
La Diane française

Haut du formulaire

Bas du formulaire

La Page poésie d'Odile  :  La Rose et le Réséda

Ce tableau "Jeune fille au verre de vin "de Vermeer (XVIIème siècle) a le même regard par dessus l'épaule que "La jeune-fille à la perle" tableau très connu du peintre. Pour la petite histoire, Scarlet Johanson qui tient le rôle de la jeune fille à la perle dans le film éponyme*, ressemble énormément au vrai portrait. Vérifiez, vous verrez. Pour accompagner Jan Veermer, la sophistication et le raffinement de Lully me semblent convenir, la période est en adéquation aussi" (A noter qu' Atys était la musique préférée de Louis XIV).

 

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferai mon possible pour y remédier , merci de votre acompréhension.

Les commentaires sont mis à votre disposition pour vous donner la parole. Merci de prendre le soins et le temps pour les formules de politesse ; . Penser aussi à vous relire et ne pas indiquer de formulation ambiguë ou diffamatoire, se cacher derrière un speudo ne procure pas d’impunité , chacun est responsable de ces formulations publiées sur cette espace . La franchise et la cordialité sont tout à fait compatible, pensez-y,  Merci

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Commenter cet article