Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon, Pays A3V

Ciné de pays la séance de 21 h du 27 mai (“Adopte un veuf”)

29 Mai 2016 , Rédigé par verdon-info Publié dans #St André les Alpes -

Ciné de pays la séance de 21 h du 27 mai (“Adopte un veuf”)

Ciné de pays la séance de 21 h du 27 mai (“Adopte un veuf”)

 

 

Une comédie de de François Desagnat, avec André Dussollier, Bérengère Krief, Julia Piaton, Arnaud Ducret..

 

Lorsqu’on est veuf depuis peu, il est difficile de s'habituer à sa nouvelle vie... C’est le cas d’Hubert Jacquin, qui passe le plus clair de son temps dans son immense appartement à déprimer devant sa télé. Un beau jour, suite à un quiproquo, sa vie va être bouleversée.

Manuela, une jeune et pétillante baroudeuse à la recherche d’un logement s’invite chez lui ! D’abord réticent, Hubert va vite s’habituer à la présence de cette tempête d’énergie, qui parvient même à le convaincre de loger deux autres personnes. Entre les errements de Paul-Gérard que sa femme a quitté et les gardes à l'hôpital de Marion la jeune infirmière un peu coincée, la vie en collocation va réserver à Hubert de nombreuses surprises. La vie , un peu monotone va vite basculer vers de multiples aventures et quiproquos de circonstance. Les multiples rebondissements vont garder le lien humoristique et provoquent bon nombre de gloussements dans la salle.

 

Une histoire dans l’air du temps , qui peut nous faire comprendre les problèmes de solitude et de logement de la vie actuelle. Cela peut montrer les avantages et les contraintes de la vie communautaire; comment savoir partager et être solidaire, vaste programme, bien que

l’objectif ici reste le divertissement.

 

 

Les habitués du ciné de 21 h ont bien ri et sans aucun doute passé un sympathique début de soirée grâce au cinéma de pays et cette programmation. Est-il utile de préciser : il n’y a pas eu besoin de rajouter de chaise , pas de surcharge de travail pour les bénévoles. Qu’importe, l’essentiel est le moment présent et l’heure 37 minutes de plaisir cinématographique

 

Partager cet article

Commenter cet article