Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Barrême fêtait LA LIBERATION, un peu d'histoire

9 Mai 2016 , Rédigé par Fernand-verdon-info Publié dans #Canton de Barrême

Le débarquement du 6 juin masque celui du 15 août dans la mémoire collective. S'il n'est que second par sa date et les moyens employés, le débarquement en Provence n'en est pas pour autant secondaire. Les deux opérations ont été conçues conjointement par les états-majors alliés. Celle de Méditerranée aurait dû avoir lieu en même temps qu'« Overlord ». Elle a été décalée par manque de péniches de débarquement et pour ne pas ponctionner les fronts italiens avant la prise de Rome.

Après un bombardement aérien, puis naval, intense, le débarquement commence à 8 heures du matin, ce 15 août.

La libération du département s'inscrit dans un mouvement vers le nord, le long de la Route Napoléon, puis vers l'ouest, en direction de Crest, qui vise ainsi à couper la retraite de l'armée allemande stationnée en Provence.

Castellane est libérée le 17 août 1944 par la 5e compagnie des FTPF. Parallèlement, les troupes allemandes entament leur retraite.

La 36e DI est regroupée sous les ordres du général Butler au nord du Muy. Le 17 août, elle part vers le nord, en empruntant l’itinéraire Riez Oraison. Riez est atteinte la nuit du 18. Là, Butler divise ses forces en deux :

  • une colonne prend la route de Valensole pour rejoindre la vallée de la Durance à Oraison, puis remonter vers le nord et Sisteron.
  • une autre colonne part vers l’est et Mézel : par la RN 85, elle atteint Digne le 19.

La ville de Digne est libérée le 19 août au soir après des combats qui ont débuté vers 10 heures 30 à l’entrée de la ville. Ce sont des troupes américaines aidées de résistants qui délivrent la ville des troupes allemandes. Les Allemands résistent et les Américains font mitrailler la ville par leur aviation à la mi-journée tandis que des blindés chasseurs de chars sont dépêchés sur les lieux. Le général Allemand et son état-major se rendent aux troupes américaines dans la matinée. Les derniers soldats allemands ont formé un îlot de résistance à la caserne Desmichel. Vers 18 heures, ils déposent les armes. Sisteron est libéré le même jour par une colonne de la force Butler

A Barrême, après les accrochages du 18 juillet à Barrême même et du 18 19 20 juillet à Senez, les troupes allemandes sont cantonnées sur place depuis le 19, 145 hommes pour lesquels tous les hôtels restaurants et cafés son réquisitionnés. Le 24 juillet les troupes d'occupation s'en vont. Le 15 août, le débarquement en Provence est annoncé, le 17 août Castellane est libérée, le 19 août, dernier accrochage dans les clues de Chabriéres, le 20, les troupes américaines du débarquement traversent Barrême et rejoignent Digne. Enfin libérés, c'est le délire dans la population, le cauchemar est terminé...mais la guerre n'est pas terminée .

Les Barrêmois attendront le 8 mai 1945 : les cloches sonnent à toutes volées pour célébrer la fin des hostilités. La population en liesse, et enfin soulagée, organisera un banquet monstre dans la cour de l'école, auquel participeront 150 convives.

 

 

Sur la première de ces 2 photos souvenirs, une chaise vide au premier plan. C'est celle de l'auteur de ces photos: Dédé Rouvier.
Sur la première de ces 2 photos souvenirs, une chaise vide au premier plan. C'est celle de l'auteur de ces photos: Dédé Rouvier.

Sur la première de ces 2 photos souvenirs, une chaise vide au premier plan. C'est celle de l'auteur de ces photos: Dédé Rouvier.

 

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferai mon possible pour y remédier , merci de votre acompréhension.

Les commentaires sont mis à votre disposition pour vous donner la parole. Merci de prendre le soins et le temps pour les formules de politesse ; . Penser aussi à vous relire et ne pas indiquer de formulation ambiguë ou diffamatoire, se cacher derrière un speudo ne procure pas d’impunité , chacun est responsable de ces formulations publiées sur cette espace . La franchise et la cordialité sont tout à fait compatible, pensez-y,  Merci

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article