Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon, Pays A3V

La page poésie d'Odile Les yeux d'Elsa

1 Mars 2016 , Rédigé par Odile-verdon-info Publié dans #Image et poésie

 

Les yeux d'Elsa ont été mille fois chantés par Aragon et Eluard, ici ils sont dansés...Cette valse dans laquelle le poète nous emporte traduit l'exaltation et la passion tourbillonnante que lui inspire sa femme bien aimée. Le rythme est endiablé et les allitérations en M comme musique dans la première strophe, en V comme Vite (valse, vin, cheveux, vers, valsons) dans la deuxième, ajoutent au tourbillon. Les deux vers de fin sont sublimes avec, non seulement les allitérations en S et V, mais avec une coupure de rythme (8 pieds/12 pieds), qui donne une envolée superbe et magnifie le prénom d'Elsa. "Elsa valse et valsera" peut-on mieux jouer avec les mots ? (Pour ceux qui ne l'auraient pas remarqué : noter que l'anagramme de son prénom se retrouve dans le mot valse)

 

Quelle valse inconnue entraînante et magique
M'emporte malgré moi comme une folle idée
Je sens fuir sous mes pieds cette époque tragique
Elsa quelle est cette musique
Ce n'est plus moi qui parle et mes pas sont guidés

Cette valse est un vin qui ressemble au Saumur
Cette valse est le vin que j'ai bu dans tes bras
Tes cheveux en sont l'or et mes vers s'en émurent
Valsons-la comme on saute un mur
Ton nom s'y murmure Elsa valse et valsera.

Aragon, Les yeux d'Elsa

La page poésie d'Odile Les yeux d'Elsa

dans la série Dali le poète, voici une des sculptures que j'ai le plus appréciée au musée, pour la finesse et la beauté de la danseuse: "Hommage à Terpsichore". Dans la mythologie grecque, Terpsichore est la déesse de la danse. Dali la voit comme un personnage double et complémentaire. Un personnage masculin qui évoque le rythme et le mouvement, un personnage féminin qui, avec son aspect lisse, la dorure et la gestuelle, évoque la grâce et l'élégance de cet art. D'un côté la forme gracieuse :le classique, de l'autre son double cubique: la modernité. La symbolique est limpide, l'œuvre est doublement superbe. C'est du Dali.Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, complètons avec un autre extrait du "Casse Noisette" de Tchaïkovsky: La valse des flocons de neige

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferai mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Commenter cet article