Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La page poésie d'Odile :

13 Février 2016 , Rédigé par Odile-verdon-info Publié dans #Image et poésie

Antonin Artaud (début XXème) est un poète marseillais, c'est dire que j'apprécie, mais c'est un cas à part. Il était malade (syphilis héréditaire) depuis son plus jeune âge, a subi des électrochocs et a fait plusieurs séjours en asile psychiatrique. (consanguinité ? Ses parents étaient cousins germains). La douleur permanente l'a poussé à se droguer mais a sublimé son génie. Il était poète mais aussi metteur en scène, dessinateur, chroniqueur; ses talents sont multiples et son œuvre est immense. Physiquement, il a le visage émacié de la souffrance et les grands yeux bleus de la folie: un ange déchu, un génie proche de la démence, anarchiste, indomptable, mais que c'est beau ce qu'il nous a laissé !

L'amour sans trêve

Ce triangle d’eau qui a soif cette route sans écriture Madame, et le signe de vos mâtures sur cette mer où je me noie Les messages de vos cheveux le coup de fusil de vos lèvres cet orage qui m’enlève dans le sillage de vos yeux. Cette ombre enfin, sur le rivage où la vie fait trêve, et le vent, et l’horrible piétinement de la foule sur mon passage. Quand je lève les yeux vers vous on dirait que le monde tremble, et les feux de l’amour ressemblent aux caresses de votre époux.

Antonin Arthaud L’ombilic des Limbes

La page poésie d'Odile  :

Ce portrait de Piero di Cosimo représente une jeune femme dont le visage est de profil et le buste de trois quart. Elle porte un collier constitué d'une chaine en or autour duquel s'enroule un serpent et plus précisément une vipère aspic (serait-ce une allusion à Cléopâtre, symbole de la beauté ?) Sa chevelure blonde est dotée d'une coiffure complexe faite d'un enchevêtrement de tresses, de perles, de barrettes et de rubans qui me font aussi penser à une chevelure de Gorgone car les nattes enroulées ressemblent aussi à des serpents. Je l'ai choisi pour cette chevelure, et pour le mystère de cette femme qui rejoint celui du poème ("Les messages de vos cheveux"). Le peintre a multiplié les symboles qui rendent la jeune femme irréelle. Sa coiffure n'a aucun rapport avec la mode de l'époque : la profusion de perles est le symbole de la pureté de la Vierge, et rend ainsi Simonetta intemporelle. Cette représentation traditionnelle du serpent qui se mord la queue est le symbole de l'éternel retour de la nature". (Sources Wikipédia). Pour l'accompagnement musical, je joins la douce sonate en Si mineur de Lizt.

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferai mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article