Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La page poésie d'Odile : Hymne à Vénus

24 Février 2016 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

Casimir Delavigne est un auteur français peu connu mais qui a eu son heure de gloire (fulgurante) au début du XIXème siècle lorsqu'il a écrit ses vers les plus célèbres après la défaite de Waterloo et en hommage au Roi de Rome. Cet hymne à la gloire de l'amour et de la fécondité est parfait pour accompagner la sculpture de Dali : la naissance, la vie, l'amour, lui sont des thèmes chers et l'association ne lui aurait pas déplu je crois, malgré la différence d'époque (De Lavigne annonce le romantisme, nous sommes encore loin du surréalisme, mais peu importe la forme, le fond est bien semblable: "enfanter", "germes", "féconde", volupté", "élans amoureux", "désir", "voluptueux" etc.)

Hymne à Vénus

Vénus, ô volupté des mortels et des dieux !
Ame de tout ce qui respire,
Tu gouvernes la terre, et les mers, et les cieux ;
Tout l’univers reconnaît ton empire !
Des êtres différents les germes précieux,
Qui dorment dispersés sous la terre ou dans l’onde,
Rassemblés à ta voix féconde,
Courent former les corps que tu veux enfanter.
Les mondes lumineux roulent d’un cours paisible,
L’un vers l’autre attirés, unis sans se heurter,
Par ton influence invisible !

Tu parais, ton aspect embellit l’univers :
Je vois fuir devant toi les vents et les tempêtes ;
L’azur éclate sur nos têtes ;
Un jour pur et divin se répand dans les airs.

L’onde avec volupté caresse le rivage ;
Les oiseaux, palpitants sous leur toit de feuillage,
Célèbrent leurs plaisirs par de tendres concerts.
Des gouffres de Thétis tous les monstres informes
Font bouillonner les flots amers
Des élans amoureux de leurs masses énormes.
Les papillons légers se cherchent sous les fleurs,
Et par un doux hymen confondent leurs couleurs.
L’aigle suit dans les cieux sa compagne superbe :
Les serpents en sifflant s’entrelacent sous l’herbe :
Le tigre, dévoré d’une indomptable ardeur,
Terrible, l’œil sanglant et la gueule écumante,
Contemple, en rugissant d’amour et de fureur,
La sauvage beauté de son horrible amante.

Tout ressent de Vénus la puissante chaleur ;
Tout produit : les vallons, les fleuves, les montagnes :
La rose se parfume et le chêne verdit ;
Au fond de l’Océan la perle s’arrondit,
Et les palmiers en fleurs fécondent leurs compagnes.
Cependant les sylvains, brûlés des mêmes feux,
Pressent la nymphe palpitante
Qui tremble dans leurs bras nerveux
Et de désir et d’épouvante ! …

La déesse sourit aux mortels enchantés :
Elle entend s’élever du milieu des cités,
De l’épaisseur des bois, du sein des mers profondes,
Un murmure confus de cent bruits amoureux,
Et ce concert voluptueux
Est l’hommage éternel des êtres et des mondes.

Casimir Delavigne

Dans notre nouvelle série "Dali est un poète", je vous propose "La Vénus spatiale". Cette statue en bronze est un torse féminin de la plus pure tradition classique. Sa conception préalable se situe en 1977 puis le premier moulage en 1984. A ce torse, qui est la forme de base, Dali a ajouté quatre éléments daliniens: une montre molle, un œuf, deux fourmis et la division du torse en deux parties. Le commentaire du musée stipule: "La montre coule du cou de la statue, nous proposant deux explications antagonistes: que la beauté du corps est temporaire et disparaîtra, que la beauté de l'art est éternelle. les fourmis symbolisent la destinée mortelle de l'être humain. La Vénus spatiale est divisée en deux dévoilant un œuf, qui exprime la dualité dur/mou, mais aussi le combat pour la vie, le renouveau". Je trouve le poème de Casimir Delavigne parfait pour l'accompagner, bien que la période où a vécu l'auteur soit bien antérieure à Dali, mais ce n'est pas toujours une question d'époque pour être sur la même longueur d'onde! En parlant d'ondes, pour la musique je vous propose le magnifique et tendre "Pas de deux" extrait du Casse-noisettes de Tchaïkovsky pour garder également un fil rouge dans la musique. Je crois que vous allez aimer cette page, moi je l'adore.

La page poésie d'Odile   : Hymne à Vénus

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferai mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article