Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Publié depuis Overblog et Twitter et Facebook

20 Janvier 2016 , Rédigé par Commune de Lambruisse Publié dans #Lambruisse

Le maire de Lambruisse nous fait suivre les informations sur les voeux de sa commune  que je vous laisse découvrir. 

 

 

Rendez-vous avait été pris le 10 janvier 2015 pour la cérémonie des vœux 2016 de la commune de Lambruisse.
Cette dernière s'est déroulée le samedi 16 janvier 2016 à 17 h en présence des Lambruissiens et amis, des élus et voisins.
Entouré des membres du Conseil Municipal,de la Secrétaire de Mairie et de l’Employé Communal, le Maire de Lambruisse, Robert Martorano, a présenté ses vœux dans la salle communale du "Cheval Blanc".

Discours des vœux du 16 janvier 2016

C’est avec un grand plaisir que je vous accueille, en compagnie du conseil municipal et des employés municipaux, pour la 2ème année consécutive, pour cette cérémonie des vœux, moment convivial et agréable, où Lambruissiens et amis, voisins et élus se retrouvent.

Certes l’exercice du discours des vœux du Maire est toujours difficile :

… Retracer l’année passée … Dire ce qui nous attend cette année … Oublier les mauvais moments … Vous dire que notre avenir va être serein … J’aimerais le faire … mais cela va être compliqué … J’essaierai cependant de rester optimiste … Il le faut … C’est indispensable !

Avant d’évoquer 2016, faisons un bref retour sur l’année 2015, marquée à l’encre de couleur rouge sang.

Je n’énumèrerai pas la liste des attentats (nous l’avons tous en mémoire) qui ont fait tant d’innocentes victimes en bafouant les valeurs de la République. Valeurs établies et défendues par nos prédécesseurs depuis 1789 et rappelées sur les frontons de nos écoles et autres bâtiments par cette fière devise :

Liberté, Egalité, Fraternité

 

Sur le plan communal, l’année 2015 sera marquée à l’encre de couleur noire tellement elle nous a éprouvés : nous avons déploré plusieurs décès. N’oublions pas ces disparus qui nous ont quittés bien trop tôt et ayons une pensée émue pour leur famille …

 

Pour rester optimiste, comme je le disais en introduction, listons les réalisations :

  • Travaux de voirie : chemin communal N° 4, chemin de la Ligerie et chemins d’exploitation attenants, chemin de rivière et divers point à temps. Le goudronnage de la départementale entre le cassis et l’entrée du lotissement des Iscles devait être réalisé intégralement ; seuls les 2/3 l’ont été (Une partie des crédits auraient été utilisés prioritairement ailleurs ; ça fait plaisir)
  • Installation du défibrillateur : nous attendons toujours la formation prévue au contrat.
  • Sécurisation de la placette de la mairie et de la montée vers la salle des fêtes par l’installation de garde-fous. (Merci à Willy Dauba et à Christian Chailan)
  • Remise en eau du Lavoir de Font Engraye en attendant une adduction d’eau potable et la fin de la mise sous canalisation du captage de la surverse du Gourjon.
  • Réhabilitation du lavoir du Pous à Rivière qui devrait être terminée vers le printemps 2016.

 

Sur le plan festivités n’oublions pas la fête du village et autres manifestations :

  • Le spectacle offert le 1er août 2015 par la famille Derrissard au profit de l’église et à la fin duquel un hommage poignant a été rendu à Marc Haulet, qui, lui aussi, nous a quitté trop tôt.
  • La commémoration du massacre du Moulin et de la ferme Laval le 4 juillet 2015 suivie de l’inauguration, le 18 juillet 2015, de la salle PAUL Germain, maire de Lambruisse, déporté en Silésie le 16 avril 1944 et revenu dans un bien triste état.

A ce propos, le dépouillement du 1er tour des élections régionales du 6 décembre 2015, m’a interpelé par des résultats de couleur bien bleu marine pour une petite commune bien calme, sans délinquance, sans migrants…

Ce soir là, dans mon for intérieur, j’ai dit « Papa, toi qui as fait cinq ans de stalag, tu dois faire la toupie dans ta tombe ».

Quant à Monsieur PAUL Germain, combien de tours a-t-il fait ?

Je me suis demandé alors si nous allions perdurer dans les commémorations.

Certes dans notre pays où la liberté est élevée au rang de devise nationale, chacun est libre de voter comme il l’entend mais attention à ne pas mettre en péril l’exercice de la démocratie …

 

Pour 2016 quels seront les projets en cours :

  • La loi Ad’AP (Agenda d’Accessibilité Programmée) nous impose de mettre nos bâtiments en accessibilité pour les personnes handicapées. La commission qui a examiné le dossier de la commune a émis un avis favorable et nous donne jusqu’en 2018 pour faire des travaux. (rampe d’accès au cimentière et à l’entrée salle des fêtes, aménagement d’un WC pour handicapé et d’une douche, signalétique adaptée aux portes et réfection des peintures blanches en couleurs contrastées.
  • Installations de nouveaux radiateurs électriques dans la salle du cheval blanc et la salle Paul Germain.
  • Pose complémentaire de panneaux vitrés pour l’affichage municipal et autres utilisateurs.
  • Réfection, à hauteur des terres du chemin communal N° 4 afin canaliser l’eau qui s’écoule.
  • Projet de goudronnage de la montée du cimetière, de la traverse de Plat Réon et de la petite impasse communale à hauteur du N° 10 de la rue du Mitan.
  • Aménagement, dans la mesure du possible d’espace vert avec installation de bancs.

 

Tout cela n’est pas exhaustif, mais dépendra des finances.

 

Une mauvaise nouvelle :

Le transport scolaire sera supprimé l’an prochain car il ne restera qu’une seule élève … Les services du Conseil Départemental m’avaient contacté fin septembre 2015 pour me dire que ce service serait supprimé dès octobre 2015. J’ai immédiatement réagi et obtenu du président du conseil départemental son maintien jusqu’à la fin de l’année scolaire en cours.

 

Enfin vous attendez que je vous parle de l’église.

  • Chaque fois que je rencontre un élu, quel qu’il soit, je lui parle de notre église. On m’écoute, mais suis-je entendu ?
  • Monsieur Christian Estrosi, président du conseil régional, m’a assuré par l’intermédiaire de M. Paul Hervé, maire de Saint Martin du Var de son intérêt pour la réhabilitation de notre église (J’ai un courrier en ce sens)
  • Les personnes en charge de l’architecture à la CCMV nous ont déjà apporté leur aide et sont au courant de la situation de même que l’architecte des bâtiments de France et la fondation du patrimoine. Elles nous ont conseillé de faire suivre les variations de la structure de l’église et mouvements du bâtiment par une entreprise agréée comme le bureau Véritas.
  • Reste à obtenir les fonds car la commune n’a pas les moyens de supporter ces frais.
  • Madame Galfard Jany d’Allons, nous propose ses conseils pour mettre en place des souscriptions.
  • N’oublions pas que l’évêque de Digne nous a assuré oralement de donner une somme équivalente à celle perçue par souscription.
  • Je tiens à remercier et à féliciter les membres de l’association et les volontaires pour la série de travaux réalisés pendant l’été 2015 : le curage des fossés et la réalisation des cunettes ont permis un assèchement significatif des murs.

 

La réhabilitation de l’église sera longue ; pour ma part je l’avais estimée à deux mandats (12 ans). Vous comprendrez sans peine qu’en 1 an et 10 mois nous n’en soyons que là ; cette opération n’est pas qu’une promesse électorale !

Quant à l’abrogation de l’arrêté municipal de fermeture pris par la précédente municipalité, renseignement pris, c’est hors de question. Il faut une remise en état et un avis d’une commission de sécurité.

 

Le temps doit vous paraître long mais certaines explications me semblaient nécessaires.

 

In fine vous me demandez toujours de ne pas augmenter les impôts communaux :

Vous savez tous que les dotations de l’état allouées aux communes sont encore en baisse pour qu’elles participent à la réduction de la dette nationale.

De nouvelles dispositions imposées par la nouvelle organisation des territoires de la république me font redouter la disparition de nos petites communes rurales et de là, la disparition des mairies qui sont un échelon de proximité primordial.

Le schéma départemental de coopération intercommunale prévoit la fusion des intercommunalités actuelles en un seul pôle Verdon de 41 communes pour près de 11000 habitants. Bonjour les dégâts !!!

Comme le résume si justement le maire d’Allons : « Un petit pauvre associé à d’autres pauvres fait un gros pauvre. »

La commune de Lambruisse, comme les 18 autres communes de la CCMV, a voté contre ce projet. La CCMV remplit légalement les conditions pour rester en l’état. C’est notre choix; le nouveau préfet doit décider !

Je peux vous assurer que notre commune est bien présente dans de nombreuses réunions. Cela implique une présence constante et un suivi de dossiers permanent. Et ce en plus du travail quasi quotidien en mairie.

Pour mémoire, en tant que maire et membre du bureau de la CCMV, j’ai assuré plus d’une centaine de réunions en 2015 et pas toujours à proximité.

 

Le discours a été long, j’ai soif et je suppose que vous aussi,

Je vous remercie d’être venus si nombreux

Je vous souhaite une bonne année 2016 et une bonne santé à toutes et tous.

Partageons maintenant le verre de l’amitié et le gâteau des rois !

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article