Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon, Pays A3V

La page poésie d'Odile : La ressemblance

29 Janvier 2016 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

Ce poème est très agréable dans la forme, avec un petit air Baudelairien, (divans moelleux, courtisane voluptueuse, parfums exaltants, voiles mystérieux, oeil de velours) mais il est plutôt cynique sur le fond: un amant qui cherche une autre femme dans les bras d'une "remplaçante" qui lui ressemble...Une supercherie en quelque sorte, et qui ne se cache pas, qui s'affiche et se dit. Bof ! la poésie, la belle, fait tout passer, même le pire... ("Ce n'est point un aveu, ce n'est point un hommage", charmant !) Joli arythmie des rimes 3 et 6.

La ressemblance


Sur tes riches tapis, sur ton divan qui laisse
Au milieu des parfums respirer la mollesse,
En ce voluptueux séjour,
Où loin de tous les yeux, loin des bruits de la terre,
Les voiles enlacés semblent, pour un mystère,
Eteindre les rayons du jour,

Ne t'enorgueillis pas, courtisane rieuse,
Si, pour toutes tes sœurs ma bouche sérieuse
Te sourit aussi doucement,
Si, pour toi seule ici, moins glacée et moins lente,
Ma main sur ton sein nu s'égare, si brûlante
Qu'on me prendrait pour un amant.

Ce n'est point que mon cœur soumis à ton empire,
Au charme décevant que ton regard inspire
Incapable de résister,
A cet appât trompeur se soit laissé surprendre
Et ressente un amour que tu ne peux comprendre,
Mon pauvre enfant ! ni mériter.

Non : ces rires, ces pleurs, ces baisers, ces morsures,
Ce cou, ces bras meurtris d'amoureuses blessures,
Ces transports, cet œil enflammé ;
Ce n'est point un aveu, ce n'est point un hommage
Au moins : c'est que tes traits me rappellent l'image
D'une autre femme que j'aimai.

Elle avait ton parler, elle avait ton sourire,
Cet air doux et rêveur qui ne peut se décrire.
Et semble implorer un soutien ;
Et de l'illusion comprends-tu la puissance ?
On dirait que son œil, tout voilé d'innocence,
Lançait des feux comme le tien.

Allons : regarde-moi de ce regard si tendre,
Parle-moi, touche-moi, qu'il me semble l'entendre
Et la sentir à mes côtés.
Prolonge mon erreur : que cette voix touchante
Me rende des accents si connus et me chante
Tous les airs qu'elle m'a chantés !

Hâtons-nous, hâtons-nous ! Insensé qui d'un songe
Quand le jour a chassé le rapide mensonge,
Espère encor le ressaisir !
Qu'à mes baisers de feu ta bouche s'abandonne,
Viens, que chacun de nous trompe l'autre et lui donne
Toi le bonheur, moi le plaisir !

Félix ARVERS (1806-1850)
(Recueil : Mes heures per
dues)

La page poésie d'Odile  : La ressemblance

Cette toile: "Rolla" (inspirée d'un poème de Musset) a fait scandale à l'époque. Henri Gervex, élève de Cabanel a peint beaucoup de nus inspirés de son maître, mais celui-ci jugé trop "immoral" de même que l'"Olympia" de Manet, a même été refusé en exposition au Salon de 1876. Elle sera exposée avec grand succès dans une galerie puis elle rentrera au musée du Luxembourg en 1929 juste avant sa mort, belle revanche ! Je l'accompagne aujourd'hui du Boléro de Maurice Ravel qui reste l'une des oeuvres que je préfère. (Je rappelle pour la petite histoire que c'est la maladie cérébrale dégénérative de Ravel qui lui avait fait écrire cette partition lancinante, et qui lui donne ce sublime aspect répétitif et obsédant.

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferai mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Commenter cet article