Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Le loup , le pastoralisme et l’agriculture , projection et échange .

2 Décembre 2015 , Rédigé par verdon-info Publié dans #St André les Alpes -

Le loup , le pastoralisme et l’agriculture , projection et échange .
Le loup , le pastoralisme et l’agriculture , projection et échange .

 

Le dimanche 29 novembre des projections avaient lieu à St André les Alpes sur un sujet qui fait couler beaucoup d’encre qui oppose, le pastoralisme , l’agriculture et les associations de sauvegarde du loup... , ils ont montré les bilans des attaques , les arguments, les interviews, les micro trottoirs et il pose la question  du retour naturel ou de la réintroduction dans la deuxième partie de la rencontre avec une deuxième projection ….

La chaine youtube 

https://www.youtube.com/channel/UCmIvbqCsOw2jXMlxfBzBeew

Le premiers film, tout public, montre les chiffres, démontre que les solutions de protection ne sont pas vraiment efficaces et posent d’autres problématiques. Le film est bien construit et démontre bien ce qu’il veut démontrer. Pour ceux qui n’ont pas participé, ils peuvent trouver facilement la création cinématographique de Bruno Lecomte qui a déjà un taux de visionnage conséquent sur les différents films sur ce sujet.

Il était présent sur le territoire pour 3 journées de film débat à La Roque d’Esclapon , à Sisteron et St André Les Alpes. Lors de son discours d’ouverture et s’est étonné que la presse ne se soit pas fait écho de cette actualité et du partage de ces informations.

 

La présence du loup en France et ses conséquences sur le travail des éleveurs et leur survie

C’est un sujet qui passionne , qui fait le Buzz* (*du mot anglais: “bourdonnement”) comme on dit maintenant . Chaque partie croit détenir la vérité ce qui est vrai en partie, en fait, ils ont un peu tous raisons et tort à la fois ( un peu plus de consertation de travail commun pourrait être un plus vers la solution réaliste). Les chiffres parlent d’eux mêmes tout le monde les connaît* ( ou peut les consulter), tout le monde connaît les raisons pour lesquelles de nombreux animaux d’élevage sont “massacrés”. Souvent, les plus gros taux de mortalité sont lorsque les animaux sont projetés dans le vide sur une technique bien rodée des meutes qui est expliquée dans divers reportages sur ces animaux et dans le film présenté , la technique varie suivant les lieux mais le résultat est implacable de cruauté et d'efficacité négative pour les élevages. Certains ne voient pas les choses de la même façon; l’inquiétude n’est sans doute pas vraiment sur ces pertes d’animaux , sur la souffrance du bétail et tout ce qui en découle, ce qui les motive, c’est la protection du loup.

Le loup est en haut de la pyramide et n’a vraisemblablement qu’un prédateur: l’homme, voire la rudesse de l'hiver mais en France il est bien trop doux.  Tout le monde sait qu’il faut par conséquence faire de la régulation. La technique efficace qui pourrait être la plus judicieuse est connu  pour autant il faut qu' elle soit appliquée avec intelligence et coordination.

On cherche plutôt des autres solutions qui coûtent beaucoup d’argent qui engendrent d’autres problèmes et qui ne résolvent pas pour autant les préjudices des éleveurs. Pourquoi faire simple lorsqu’on peut faire compliqué. C’est une devise qui devrait être revue et changée par nos dirigeants et nos politiques dans beaucoup de domaines

 

En fait comme souvent, on ne pose pas les questions de la bonne façon, tout le monde le sait, mais on suit les directives, les idées qui nous dirigent vers des chemins scabreux. Il est vrai que le pastoralisme a bien changé il est bien loin le temps où un troupeau modeste pouvait faire vivre une famille. La question qui faudrait aussi se poser : les bergers actuellement peuvent - ils vivre sans aide , peuvent - ils survivre en vendant tout simplement leurs produits ?

Une des solutions pour sauver le loup et les bergers n’ est-elle pas la régulation intelligente, car toutes les autres idées semblent surtout aller ,  vers des routes de conflits négatifs pour chacun dans un long terme.

 

Les pâturages de montagne

 

Les pâturages dans les massifs montagneux sont logiquement un travail qui est judicieux et utile pour tous. Car si les bergers ne font plus pâturer, la végétation, les arbres, les buissons, etc. reprendront vite possession des lieux où il faudra faire un entretien mécanique, sans aucun doute , qui aura un coût important et aussi une empreinte carbone pas très favorable à la planète . On peut aussi laisser tout ce domaine au loup , est - ce la solution idéale réellement pour autant ? Logiquement, plus les meutes grandissent plus elles ont besoin de nourriture , c’est logique non ? donc si on n’a plus de troupeaux , proies les plus faciles a attraper, comment va se passer la suite des opérations…

 

Les projections auront permis à quelques personnes de se parler, de se questionner, d’avoir des réponses, d’avoir des arguments pour poser leur réflexion. Souhaitons que cette question épineuse trouve des vraies réponses efficaces dans un avenir proche et surtout que chacun ait la vraie intelligence de travailler sur une voie commune pour le bien de chacun et une vraie harmonie constructive. On en a bien besoin !!!

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferai mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :