Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La page poésie d'Odile : Aubade

31 Décembre 2015 , Rédigé par Odile-verdon-info Publié dans #Image et poésie

Etonnant ce poème d'Apollinaire ! On ne dirait pas une poésie de son répertoire ni un texte du XXème siècle, le style en est suranné (viens-t-en Pâquette, Bois-joli), de plus c'est une aubade* et qui contient des références mythologiques (Pan, Mars, Vénus)! Bon, il est très bien de se diversifier et de passer d'un style moderne, surréaliste, à une complainte moyenâgeuse, profitons de cette excentricité d'Apollinaire avec plaisir. Ce qui me frappe aussi c'est la simplicité des termes et du style, assez inhabituelle chez ce poète qui n'est pas toujours très lisible. Notons les nombreuses références à la nature et à l'amour. le renouveau est également très présent (printemps, feuillolent, floraison); à noter: trois fois le mot rose en deux strophes, voilà ce qui s'appelle une répétition intentionnelle bien marquée !

Aubade chantée à Lætare, un an passé

C'est le printemps viens-t'en Pâquette
Te promener au bois joli
Les poules dans la cour caquètent
L'aube au ciel fait de roses plis
L'amour chemine à ta conquête

Mars et Vénus sont revenus
Ils s'embrassent à bouches folles
Devant des sites ingénus
Où sous les roses qui feuillolent
De beaux dieux roses dansent nus

Viens ma tendresse est la régente
De la floraison qui paraît
La nature est belle et touchante
Pan sifflote dans la forêt
Les grenouilles humides chantent

Guillaume Apollinaire

*Aubade: chanson chantée le matin (à l'aube), contrairement à la sérénade, (la sera) chantée le soir.

La page poésie d'Odile  : Aubade

"Il y a de nombreuses toiles représentant les amours de Vénus et de Mars. Notamment lorsque ce couple divin est surpris par Vulcain, le mari. Cet adultère a suscité pléthore de représentations: le mariage de la plus belle des déesses avec le vieux dieu boîteux étant jugé contre nature et sujet à moqueries. J'ai choisi le tableau de Pâris Bordone, un peintre italien élève du Titien (XVIème siècle), qui porte lui même le prénom d'un personnage mythologique. Notez la précision du dessin et des contrastes. Le Titien était jaloux, pensant que l'élève dépassait le maître...Nous ne doutons pas qu'il l'ait égalé...

Pour la musique, changeons un peu et prenons un opéra de Jean-Philippe Rameau qui a mis un peu de mythologie en musique: "Hippolyte et Aricie"

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferai mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article