Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La Page poésie d'Odile : Mélodie

13 Novembre 2015 , Rédigé par Odile-verdon-info Publié dans #Image et poésie

On a tout dit de Gérard de Nerval, sur sa vie, sa folie, sa mort mystérieuse, ne retenons donc que la poésie de son œuvre, le charme de ces vers simples et pleins de tendresse. Poème sur la fuite du temps, thème éternel et mille fois exploité par les plus grands à toutes les époques (Ronsard, Lamartine...) mais revisité par l'auteur qui, lui, n'utilise pas la symbolique des roses fanées mais lui oppose avec originalité la fidélité du tournesol...A noter les termes très forts pour qualifier les outrages du temps: amer, dissipées, refroidis, ingrats, trompées, flétris, s'opposant au pouvoir guérisseur de l'Amour impérissable: caressants, tendresse, sincérité, vainqueur, ardent, tendre, constant, fidèle...

Mélodie

Quand le plaisir brille en tes yeux
Pleins de douceur et d'espérance,
Quand le charme de l'existence
Embellit tes traits gracieux, —
Bien souvent alors je soupire
En songeant que l'amer chagrin,
Aujourd'hui loin de toi, peut t'atteindre demain,
Et de ta bouche aimable effacer le sourire ;
Car le Temps, tu le sais, entraîne sur ses pas
Les illusions dissipées,
Et les yeux refroidis, et les amis ingrats,
Et les espérances trompées !

Mais crois-moi, mon amour ! tous ces charmes naissants
Que je contemple avec ivresse
S'ils s'évanouissaient sous mes bras caressants,
Tu conserverais ma tendresse !
Si tes attraits étaient flétris,
Si tu perdais ton doux sourire,
La grâce de tes traits chéris
Et tout ce qu'en toi l'on admire,
Va, mon cœur n'est pas incertain :
De sa sincérité tu pourrais tout attendre.
Et mon amour, vainqueur du Temps et du Destin,
S'enlacerait à toi, plus ardent et plus tendre !

Oui, si tous tes attraits te quittaient aujourd'hui,
J'en gémirais pour toi ; mais en ce cœur fidèle
Je trouverais peut-être une douceur nouvelle,
Et, lorsque loin de toi les amants auraient fui,
Chassant la jalousie en tourments si féconde,
Une plus vive ardeur me viendrait animer.
« Elle est donc à moi seul, dirais-je, puisqu'au monde
Il ne reste que moi qui puisse encor l'aimer ! »

Mais qu'osè-je prévoir ? tandis que la jeunesse
T'entoure d'un éclat, hélas ! bien passager,
Tu ne peux te fier à toute la tendresse
D'un cœur en qui le temps ne pourra rien changer.
Tu le connaîtras mieux : s'accroissant d'âge en âge,
L'amour constant ressemble à la fleur du soleil,
Qui rend à son déclin, le soir, le même hommage
Dont elle a, le matin, salué son réveil !

Gérard de Nerval.

La Page poésie d'Odile : Mélodie

"Edouard Manet, impressioniste parmi les plus grands, à ne pas confondre avec son homologue et ami Claude Monet et ses Nymphéas. Beaucoup de ressemblances, puisque faisant partie de la même école, mais beaucoup de dissemblances aussi, car plus de réalisme dans sa peinture, et une utilisation différente des couleurs. Il apporte également plus de modernisme et, même s'il est mort jeune (51 ans), il a tout de même laissé plus de 400 oeuvres et c'est tant mieux pour nous. A noter la vie qui se dégage de cette toile (pourtant décriée à sa présentation*), la décontraction des personnages, la précision du paysage de fond, on entend presque le vent souffler dans les voiles du bord de l'Oise."

* Journaliste du Figaro: « Au fond, une marmelade d'Argenteuil sur un fleuve d'indigo. »

Ajoutons à ce tableau et ce poème un extrait du Don Juan de Mozart, La ci daram la mano, secouons bien le tout et le mélange devrait être excellent."

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferai mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article