Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La Page poésie d'Odile ; Adine Riom

20 Octobre 2015 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie


Adine Riom sera l'une des dernières poétesses de notre série de femmes; de son nom de plume Louise d'Isole (alias Comte de St Jean) Adine était bretonne et tenait à Nantes un salon littéraire très apprécié. Son œuvre étant plutôt placée sous le signe de la religion, son style est beaucoup plus "à l'eau de rose" que certaines poétesses déjà rencontrées. Pas de sexe ni même de sensualité, que des "petites fleurs" et des élans du cœur. Cela n'enlève pas la qualité poétique, au contraire, mais donne un peu de mièvrerie et d'emphase, d'autant qu'elle revient à la prière en fin de poème et à un champ lexical religieux très étendu (Dieu puissant, seigneur, sacré, anges, adoré, esprits, cieux, divines.................................).

Présence aimée

Oui, quand vous êtes là... tout me semble adorable
Tout est beau, tout est grand, tout est délicieux,
Ravissant !... Je respire un charme inexprimable
Et je sens tout mon être éclairé par vos yeux !...
Puis, je baisse les miens, craignant que ma paupière,
En laissant échapper les rayons de mon cœur.
Profane cet amour !.., Je tremble, heureuse et fière...
J'ai peur qu'autour de nous on vole mon bonheur !
...................................................................
J'entends battre mon sein... Il bondit, je m'enivre ;
La vie afflue en moi comme dans le réveil !
Oh ! qu'il est doux d'aimer! Oh! qu'il est doux de vivre !
Quand le cœur brûle ainsi ! Ne pourrais-tu, soleil,

Donner plus de rayons ? Oh ! ne pourriez- vous, roses,
Livrer tous vos parfums plus suaves, plus doux ?
Et moi-même, ne puis-je animer toutes choses.
Et créer pour lui seul un ciel autour de nous ?

Il m'aime, Dieu puissant! N'appelle pas mon âme !
Comment veux-tu qu'on meure en ce rêve d'amour ?
Non, si tu m'appelais, ma faible voix de femme
Dirait : c'est impossible ! Attends la fin du jour !

Seigneur, de l'inconnu vous soulevez les voiles
Quand vous voulez encore être plus adoré.
Et les regards de feu de toutes vos étoiles
Se fixent aussitôt sur votre front sacré...

Pour vous aimer toujours, n'avez-vous pas des anges ?
Des astres qui peut-être avant nos cieux ont lui ?
Des purs esprits créés les divines phalanges ?
Vous avez tout. Seigneur, laissez-moi donc à lui ! ! ! (Adine Riom)

Qui ne connaît pas le célèbre Peynet, "Patron" des amoureux, vénéré de la Saint Valentin, je ne vois rien de mieux pour associer au très romantique poème d'Adine Riom, je suis sûre qu'elle-même se pâmera de plaisir dans sa tombe, d'autant que la douceur de Schubert les accompagne (Fantaisie en fa mineur).

La Page poésie d'Odile ;  Adine Riom

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferai mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article