Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La page d'Odile : Violette Rieder

17 Octobre 2015 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

D'aucuns trouveront un peu blasphématoire cette analogie entre amour charnel et religion, mais cela n'est pas nouveau. Tous ces termes religieux: encens, cierges, hosties, édens, paradis, s'opposent violemment au thème du feu de la passion qui évoque plutôt l'enfer. (brûle, feu, flammes, brûlure, embrasés) ce qui donne à ce sonnet un ton assez sulfureux. (Brûlure de l'hostie est une association antonymique évocatrice). Quand je vous disais que les femmes osaient plus que les hommes !

Amante Violette Rieder-Chabrier

Le ciel brûle la terre, une antique lumière

Baise la chair heureuse et les fruits innocents,

Et la paix fleurissant au plus rouge du sang

Flambe, comme en l'azur une rose trémière.

Ah ! c'est toujours le feu, toujours l'aube première

Dont s'enivrait jadis ton cœur adolescent.

Rappelle-toi ces fleurs, ces flammes, cet encens,

Et ce désir jailli de l'humaine poussière.

Candeur des lys, des mousselines et des cierges,

Brûlure de l'hostie à des lèvres de vierges,

Ors ruisselants au seuil des édens interdits,

Et ce frémissement de tout l'être en attente,

O signe annonciateur de cette heure éclatante

Où les corps embrasés trouvent leur paradis.

Couleurs vives, traits simplifiés, le peintre allemand expressionniste Kirchner a un style bien reconnaissable et qui peut ne pas plaire à tout le monde; pour la petite histoire les nazzis ont déclaré sa peinture "décadente". Pour l'accompagner, un allemand s'impose: parions sur Wagner, avec un incontournable: Tannhauser !

La page d'Odile : Violette Rieder

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferai mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Michel 17/10/2015 09:05

Bien écrit ce poème, classique, contrairement à la peinture que j'aime mais que tout le monde n'apprécie pas. Cela dit une œuvre artistique ne possède aucun intérêt d'être trouvée non-décadente. Ce n'est pas leur but, et les nazis (avec un seul "z") faisaient exprès de ne considérer qu'une partie de l'ensemble devant être observée.