Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La page poésie d'Odile : La couleur des baisers

15 Juin 2015 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

De son vrai nom Jeanne Scrive, femme de lettres de la fin du XIXème siècle était très connue avant la grande guerre mais elle est tombée dans l'oubli. Son œuvre (école naturaliste), maintenant reconnue, est représentative de l'esprit fin-de-siècle. Moi j'aime son style travaillé et classique en rimes souvent riches et alexandrins parfaitement césurés; certes le thème des couleurs a souvent été traité (cf. Rimbaud) mais associé aux baisers l'idée est originale, c'est très académique mais plaisant et féminin.

La couleur des baisers

Les mots ont leur couleur et les baisers aussi
Les uns, du ton pâli des roses effeuillées,
S'envolent tristement vers les cimes brouillées
Où pleure le regret du souvenir transi.

D'autres, dernières fleurs, sur le chemin durci,
Aux pétales de givre, aux corolles fouillées
Dans des pleurs de cristal, sont aux âmes rouillées
D'un blanc immaculé sous le ciel obscurci.

Quelques-uns ont le ton discret des violettes;
D'autres, presque effacés, doux et frêles squelettes,
Me semblent un essaim de grands papillons gris.

Le baiser noir du mal mord ainsi qu'une gouge,
Mais le roi des baisers dont mon être est épris
Est ton baiser de sang, ton ardent baiser rouge !

Jane de la Vaudère

L'année des poètes, et Évocation (1893)

La page poésie d'Odile  : La couleur des baisers
La page poésie d'Odile  : La couleur des baisers

Je ne vous propose pas un tableau mais deux, afin que vous puissiez juger de l'opposition complète dans la représentation d'un même thème. Notez comme l'oeuvre de Munch est sombre, angoissante, celle de Toulmouche est joyeuse, claire, pétillante...Ce n'est donc pas une question d'époque mais de style personnel. Les toiles de Munch sont opressantes, même pour montrer une scène de baiser. Pour accompagner ces baisers, pas de cinéma, je vous propose un classique que j'adore "Les canons de Pachelbel", on ne s'en lasse pas, et ils peuvent aussi bien s'accorder au style austère de Munch qu'à celui guilleret de Toulmouche (même son nom est joyeux).

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferai mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Odile 15/06/2015 09:59

Pour moi, l'un est un baiser ORANGE, l'autre est un baiser ROSE.

Odile 15/06/2015 09:57

Notez comme le baiser de Munch, tout en étant plus sombre, limite désespéré, est très expressif: plein de passion et de tendresse; ceci est surtout rendu par l'étreinte étroite mais surtout par la fusion des deux visages.