Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon, Pays A3V

La page poésie d'Odile : Ode à l'amant

25 Mai 2015 , Rédigé par Odile-verdon-info Publié dans #Image et poésie

 

Je trouve que les femmes "osent" finalement ! Ce poème de Marie Dauguet le prouve: les poésies érotiques elles savent faire. La passion physique se ressent dans le style un peu chaotique, le rythme irrégulier, l'absence de rime ou les rimes répétitives (chair rime avec chair, sauvage avec sauvage, main avec main). Ce poème a une vigueur qui se veut égale à celle du mâle. A noter l'important champ lexical autour de la nature, qu'elle vénère, pour magnifier l'amour charnel. Notez aussi comment toute cette puissance retombe en douceur dans les derniers vers après l'assouvissement. ("dénouent", "retombent", "doux", "enfant", "innocent", "ange")

Ode à l'amant


Tu es la vigueur du soleil
Et ta sève embaume.
Elle est un ruisseau de mai sous l'aubépine,
Plus douce que la fleur du sureau.
Tu te dresses et tu es la force de la forêt!

Tes reins blessent mes mains nouées,
Tu es rude comme un chêne.
Je t'ai baisé* comme un rouge-gorge dans ma main,
J'aime la tiédeur de ton corps dans ma main.

Je me rassasie de ton odeur sauvage;
Tu sens les bois et les marécages
Tu es beau comme un loup,
Tu jaillis comme un hêtre
Dont l'énergie gonfle l'écorce.
... Le nœud de tes épaules est dur sous les mains;
L'axe du monde est dans ta chair.
... Mais je louerai ton cri sauvage,
Mais je louerai ton corps qui embaume,
C'est un bois sauvage aux rudes fleurs.
Je louerai ta brutalité,
Le sanglot rauque de ta chair;

Je louerai ta sève immense
Où l'univers est en puissance.
Je louerai tes poings et comment ils se dénouent
Tout à coup quand tu retombes
Au creux d'une épaule,
Plus doux qu'un petit enfant
Et plus innocent qu'un ange.

Marie Dauguet (Extrait de Ce n'est rien, c'est la vie - Ed. Chiberre, 1926)

* baisé = embrassé

 

 

Ce magnifique tableau de Jacques-Louis David a été peint par l'artiste à Rome. Cette oeuvre fait partie de l'école du néo-classissisme et a été réalisée dans le cadre des travaux d'élèves à l'Académie de France à Rome (figure grandeur nature). L'ancien titre est "Patrocle", mais aussi "Académie d'Homme". Un beau nu masculin pour accompagner ce poème érotique de Marie Dauguet. Pour accentuer le côté masculin de cette page dédié à l'homme, j'ai envie d'y joindre "Le Choeur des gardes" (Faust) de Gounaud.

La page poésie d'Odile  : Ode à l'amant

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferai mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Commenter cet article