Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La Page poésie d'Odile : Amourette

3 Avril 2015 , Rédigé par Odile- verdon-info Publié dans #Image et poésie

Plein de fraîcheur ce poème de Ronsard! Légèrement érotique, sauf que le verbe baiser signifiait embrasser à l'époque. Non sans humour, on reconnaît bien là le style plaisant de Ronsard, grand amoureux s'il en fut.

"Je veux user d'une douce main forte": Quel joli vers! Pas d'alexandrins (décasyllabes ici) mais des jeux de rimes (envie, ravie, suivie, ravit), des allitérations, des exclamations et interrogations en veux-tu en voilà pour rendre le texte vivant, et cette langue désuète qui nous ravit aussi.

Amourette

Or que l'hiver roidit la glace épaisse,
Réchauffons-nous, ma gentille maîtresse,
Non accroupis près le foyer cendreux,
Mais aux plaisirs des combats amoureux.

Asseyons-nous sur cette molle couche.
Sus ! baisez-moi, tendez-moi votre bouche,
Pressez mon col de vos bras dépliés,
Et maintenant votre mère oubliez.

Que de la dent votre tétin je morde,
Que vos cheveux fil à fil je détorde.
Il ne faut point, en si folâtres jeux,
Comme au dimanche arranger ses cheveux.

Approchez donc, tournez-moi votre joue.
Vous rougissez ? il faut que je me joue.
Vous souriez : avez-vous point ouï
Quelque doux mot qui vous ait réjoui ?

Je vous disais que la main j'allais mettre
Sur votre sein : le voulez-vous permettre ?
Ne fuyez pas sans parler : je vois bien
À vos regards que vous le voulez bien.

Je vous connais en voyant votre mine.
Je jure Amour que vous êtes si fine,
Que pour mourir, de bouche ne diriez
Qu'on vous baisât, bien que le désiriez ;


Car toute fille, encore qu'elle ait envie
Du jeu d'aimer, désire être ravie.
Témoin en est Hélène, qui suivit
D'un franc vouloir Pâris, qui la ravit.

Je veux user d'une douce main forte.
Ah ! vous tombez, vous faites déjà la morte.
Ah ! quel plaisir dans le cœur je reçois !
Sans vous baiser, vous moqueriez de moi


En votre lit, quand vous seriez seulette.
Or sus ! C'est fait, ma gentille brunette.
Recommençons afin que nos beaux ans
Soient réchauffés de combats si plaisants.

Pierre de Ronsard.

 La Page poésie d'Odile  : Amourette

Dilemme pour accompagner le poème (très) légèrement coquin de Ronsard le galant (attention, c'était le XVIème, pas question de se lâcher complètement, même si dans la vraie vie les moeurs sont plutôt libres !), trois noms se sont imposés: Watteau, Fragonard, Boucher (les "Fêtes galantes", évidemment! Une pléthore de femmes nues et allanguies avec l'embarras du choix). Après hésitation j'ai choisi Boucher. Quant à la musique, dois-je vous (re) présenter l'hymne à la joie de Beethoven ? (L'extraordinaire Symphonie n°9 qui réveillerait...un sourd!). Si cette musique ne vous donne pas le moral je n'y comprends rien, moi elle me transporte...au 7ème ciel). Vous reconnaîtrez la baguette de Von Karajan, le "must"; et aussi la musique du film Orange Mécanique du fabuleux Kubrick. Que du lourd dans cette page aujourd'hui, régalez-vous !"

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferai mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article