Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La page poésie d'Odile : A l’amie

3 Mars 2015 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

Pauline Mary Tarn (ou Sapho 1900 pour les intimes, inutile de demander pourquoi) est devenue Renée Vivien pour signer ses poésies. Moi j’aime : c’est féminin (mais oui !), sensuel, musical, un peu crépusculaire, un peu emphatique, mais pas trop, et très mélancolique…Ces vers ont un petit côté Baudelairien, notamment dans l’importance des parfums (« Les sons et les parfums tournent dans l’air du soir, valse mélancolique et langoureux vertige ») c’est sûrement en partie pour cela qu’ils me séduisent. Je crois qu’elle est morte à 32 ans, ce qui ne l’a pas empêchée de laisser une œuvre importante et appréciée.

A l’amie

Dans tes yeux les clartés trop brutales s’émoussent.
Ton front lisse, pareil à l’éclatant vélin,
Que l’écarlate et l’or de l’image éclaboussent,
Brûle de reflets roux ton regard opalin.
Ton visage a pour moi le charme des fleurs mortes,
Et le souffle appauvri des lys que tu m’apportes
Monte vers tes langueurs du soleil au déclin.

Fuyons, Sérénité de mes heures meurtries,
Au fond du crépuscule infructueux et las.
Dans l’enveloppement des vapeurs attendries,
Dans le soir énerve, je te dirai très bas.
Ce que fut la beauté de la Maîtresse unique…
Ah ! Cet âpre parfum, cette amère musique
Des bonheurs accablés qui ne reviendront pas !

Ainsi nous troublerons longtemps la paix des cendres.
Je te dirai des mots de passion, et toi,
Le rêve ailleurs, longtemps, de tes vagues yeux tendres,
Tu suivras ton passé de souffrance et d’effroi.
Ta voix aura le chant des lentes litanies
Où sanglote l’écho des plaintes infinies,
Et ton âme, l’essor douloureux de la Foi.

Renée Vivien, Études et Préludes

La page poésie d'Odile  : A l’amie

"Il me semble évident d'associer Marie-Laurencin à Renée Vivien, comme j'y aurais volontiers associée George Sand. Les femmes sont au centre de toutes leurs oeuvres et toutes leurs amours (enfin, pas seulement)... Les couleurs pastel des aquarelles, les rubans, les chapeaux, les jolis minois sont le domaine de Marie Laurencin et ces tons tendres vont atténuer un peu le côté nostalgique du poème de "Sapho".Pour la musique, je vous propose "Greensleeves", les premières mesures de cette mélodie anglaise du début XVIème siècle risquent de vous rappeler quelquechose.On dit qu'elle aurait été composée par Henri VIII pour Anne Boleyn.(J'attends vos commentaires!)"

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferais mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article