Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La page poésie d'Odile

16 Novembre 2014 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

Voici au moins un poème sans ambiguïté : une seule idée, une seule phrase ! Les quatre saisons, les régions de France, rien n’est aussi grand que le chagrin du poète ! Et cette certitude est complètement appuyée par la répétition de la négation, martelée en tête de phrase. Octosyllabes bien ronds et rimes bien riches pour affirmer le côté chanson, et en avant la « musique » ! On aurait aimé n’avoir que de tels poèmes à analyser en terminale A !

Chanson

Le printemps n’a point tant de fleurs,
L’autonne tant de raisins meurs,
L’esté tant de chaleurs halées,
L’hyver tant de froides gelées,
Ny la mer a tant de poissons,
Ny la Beauce tant de moissons,
Ny la Bretaigne tant d’arenes,
Ny l’Auvergne tant de fonteines,
Ny la nuict tant de clairs flambeaux,
Ny les forests tant de rameaux,
Que je porte au cœur, ma maistresse,
Pour vous de peine et de tristesse.

Pierre de Ronsard, Second livre des Amours

Ces "drifting clouds" (magnifiquement colorés, comme toujours par Node), autrement dit ces nuages poussés par le vent ou qui dérivent, ce qui est plus imagé, traduisent bien la glissade des pensées du poète qui se laisse aller à la mélancolie. Qui n'a pas laissé son esprit voguer sur l'océan de la tristesse et y prendre un certain plaisir? Se laisser aller, décompresser, a parfois du bon. On appelle cela le lâcher prise...Mais je ne suis pas sûre que Ronsard voulait lâcher prise, il tenait à ses proies et ne les a jamais laissé filer...La petite Marie a été prisonnière de ses filets -virtuels- jusqu'à la mort du poète". "Cavallera Rusticana" de Pietro Mascagni accompagnera avec douceur cette divagation nostalgique

Nolde-Drifting clouds

Nolde-Drifting clouds

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferais mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Odile 17/11/2014 18:21

Absolument d'accord, mais c'est plaisant quand même!
Et OK, OK, on écrit cavalleria! Mea culpa pour cette faute d'inattention professeur Jean-Mi !...Et j'ai même écrit cavallera dans le commentaire!

Jean-Michel 16/11/2014 18:51

C'est gentil, un peu simple, terre à terre, paraissant écrit par un adolescent cherchant à exprimer l'impression d'une idée fixe subite dont il a du mal à cerner l'origine.
Heu, on écrit "cavalleria" et pas "cavalliera". :-)