Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La Page poésie d'Odile : Quand tu me vois...

14 Novembre 2014 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

Théophile De Viau est un poète du XVIIème siècle très connu en son temps,qui a échappé de peu au bûcher ; d’abord poète de cour, il est tombé en disgrâce, puis a été remis à la mode par « l’autre » Théophile : Théophile Gautier (XIXème). Comme disait Desproges : « Etonnant, non ? ». Oui, étonnant, car ce protestant, converti au catholicisme a été accusé d’homosexualité, de…libertinage et condamné pour ses propos licencieux. La prison, la peur du bûcher puis de l’exil, ont eu raison de lui. Pour ma part, son histoire m’attriste car je trouve ce poème délicieux…Je vous laisse juge.

Quand tu me vois...


Quand tu me vois baiser tes bras,
Que tu poses nus sur tes draps,
Bien plus blancs que le linge même,
Quand tu sens ma brûlante main
Se pourmener dessus ton sein,
Tu sens bien, Cloris, que je t'aime.

Comme un dévot devers les cieux,
Mes yeux tournés devers tes yeux,
A genoux auprès de ta couche,
Pressé de mille ardents désirs,
Je laisse sans ouvrir ma bouche,
Avec toi dormir mes plaisirs.

Le sommeil aise de t'avoir
Empêche tes yeux de me voir,
Et te retient dans son empire
Avec si peu de liberté,
Que ton esprit tout arrêté
Ne murmure ni ne respire.

La rose en rendant son odeur,
Le soleil donnant son ardeur,
Diane et le char qui la traîne,
Une Naïade dedans l'eau,
Et les Grâces dans un tableau,
Font plus de bruit que ton haleine.

Là je soupire auprès de toi,
Et considérant comme quoi
Ton œil si doucement repose,
Je m'écrie : ô Ciel ! Peux-tu bien
Tirer d'une si belle chose
Un si cruel mal que le mien ?

Théophile de Viau (1590-1626)

 

Nu-Frederick-Carl Frieseke

Nu-Frederick-Carl Frieseke

J'aurais très bien vu "La Dormeuse" de Renoir pour accompagner ce poème, mais je vous l'ai déjà proposée, donc voici encore une belle endormie de Frédérick C. Frieseke, toute blanche et rose comme une fleur, avec juste un soupçon de doré pour mettre cette peau diaphane et ce drap blanc en valeur; je trouve qu'elle convient très bien à ce frais poème de Théophile de Viau.Pour la musique je ne vois que Lully ("Les folies d'Espagne") pour honorer ce XVIIème siècle qui a vu jaillir les oeuvres des plus grands dramaturges ,s'éveiller la science (Galilée) et se préparer tout doucement au siècle des lumières..

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferais mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article