Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La page poésie d'Odile : Au clos de notre amour, l’été se continue

2 Novembre 2014 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

Emile Verhaeren, le flamand francophone, le bourgeois socialiste : l’homme de la contradiction ? Non, l’homme de son temps, moderne, réaliste, il choisit tout naturellement d’écrire en français car c’est la langue utilisée par les commerçants aisés que sont ses parents. Il se sent pourtant flamand jusqu’au bout des ongles et adore la Flandre. Il combat contre l’inégalité sociale (il dirigera même un journal révolutionnaire) et restera jusqu’au bout un visionnaire. Admirez ce style époustouflant ! Et dire qu’il n’était pas français ! Pourtant, ce n’est pas du tout venant mais de la grande poésie et avec pas mal d’originalité je trouve ! Amusez-vous à chercher les termes qui se rapportent à la lumière, vous serez étonnés !

Au clos de notre amour, l’été se continue

Au clos de notre amour, l’été se continue :
Un paon d’or, là-bas, traverse une avenue ;
Des pétales pavoisent
- Perles, émeraudes, turquoises -
L’uniforme sommeil des gazons verts
Nos étangs bleus luisent, couverts
Du baiser blanc des nénuphars de neige ;
Aux quinconces, nos groseilliers font des cortèges ;
Un insecte de prisme irrite un cœur de fleur ;
De merveilleux sous-bois se jaspent de lueurs ;
Et, comme des bulles légères, mille abeilles
Sur des grappes d’argent vibrent au long des treilles.

L’air est si beau qu’il paraît chatoyant ;
Sous les midis profonds et radiants
On dirait qu’il remue en roses de lumière ;
Tandis qu’au loin, les routes coutumières
Telles de lents gestes qui s’allongent vermeils,
A l’horizon nacré, montent vers le soleil.

Certes, la robe en diamants du bel été
Ne vêt aucun jardin d’aussi pure clarté.
Et c’est la joie unique éclose en nos deux âmes,
Qui reconnaît sa vie en ces bouquets de flammes.

Emile Verhaeren

 

Nolde-jardin fleuri

Nolde-jardin fleuri

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferais mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Odile 02/11/2014 11:13

Les couleurs de Nolde sont toujours un peu violentes mais cela nous change des tableaux parfois sombres et tristes de la Renaissance ou d'autres peintres qui préfèrent la grisaille et l'obscurité à la lumière, ( bien qu'il y en ait de très beaux aussi, même sombres).
Remarquez tout de même que ce sont les tons rouges qui dominent: du rose au violet, avec quelques touches de bleu et de jaune pour rehausser le tout! Une vraie pub pour un fleuriste!

Odile 02/11/2014 09:27

Y'a pas photo! Dirigé par Karajan un orchestre prend tout de suite une autre dimension! Splendide!