Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Centenaire de la Grande guerre , animations Castellane

17 Novembre 2014 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Castellane, #Petra Castellana

Castellane du 8 au 11 novembre des rendez-vous nous permettaient d’entrer dans la célébration du centenaire de la Grande Guerre. La Maison Nature et Patrimoine , L’association Pétra Castellana , mais aussi L’Association Généalogique des Alpes Maritimes , les élèves de Troisième du collège de Castellane , les Cabotins , les conférenciers Jean Luc Domenge , Christophe Martin et l’ensemble des autres partenaires ont ouvert la voie pour plusieurs années de restitutions historiques et partage instructif pour se souvenir. On aura l’occasion dans reparler.

Tout a commencé par le Bal 1910’s une rencontre conviviale pour nous rappeler les airs de l’époque , mais aussi des pas de danse souvent un peu différents de nos amusements actuels. Le crieur du verdon , lui était la avec sa voix grave et percutante pour nous parler des hommes et femmes célèbres qui ont ouvert des voies dans bien des domaines. Un siècle qui a connu une évolution impressionnante dans de multiples domaines . Une entrée en matière sympathique et conviviale avec une préparation studieuse et précise de la troupe des Cabotins et ses partenaires.

Le dimanche, la parole sera donnée à Jean Luc Domenge , le président de l’association Pétra Castellana qui nous parlera de la correspondance familliale de deux poilus avec leur famille. Une correspondance relativement nombreuse avec près de 2500 courriers. Une sauvegarde précieuse pour la restitution et l’analyse des correspondances au coeur de la guerre. Ici on ne parle pas de faits de guerre puisque les écrits pouvaient être censurés, mais des relations familles-poilus. On pourra apprécier aussi l'évolution de l’écriture du 2 août 1914 à mars 1919 où les hommes auront acquis une certaine aisance d’écriture due à la régularité de leur correspondance tous les deux jours. Les femmes, elles, avaient eu une instruction plus longue et avaient donc plus de facilité à cette exercice. Il est possible d’écouter un morceau de la conférence du 7 aout 2014 Thorame Basse (première partie ) 

la deuxième conférence était proposé par Christophe Martin , le thème était : Ecrire une Biographie , une Histoire , des mémoires.

Ne pouvant être sur place nous avons contacter M Martin, il nous a écrit : “J'ai présenté lors de la conférence l'avancement du travail que j'effectue, soit un projet de livre sur la période de 1914-1918 à Castellane. J'ai présenté le fruit de mes recherches concernant les mobilisés et donné des statistiques concernant les tués, blessés, prisonniers etc, en les comparant avec les statistiques nationales. Je me base sur les correspondances de ma famille, car mon grand-père était l'un de ses poilus, mais aussi des correspondances de plusieurs familles. Cela me permet de connaître la vie sur le front mais aussi et surtout de la vie à l'arrière, à Castellane. Les livrets militaires mis en ligne sur le site des archives départementales m'ont permis de retrouver des histoires singulières de Castellanais pris dans la tourmente de la Grande Guerre. Le site mémoires des hommes met à la disposition de tous les archives des journaux des bataillons dans lesquels ont retrouve jour par jour, heure par heure, le déroulement des combats. En recoupant toutes ces informations (un vrai travail de détective) j'écris un Roman tiré de fait réels que j'espère présenter au printemps 2015. Ce roman est dans la lignée de mon activité de Biographe à voir sur www.biographe83.fr

Ma conférence a fait suite à celle de Jean-Luc Domenge qui a présenté les correspondances croisées de ses aïeux et les informations qui en découlent”.

Lundi on pouvait se retrouver dans deux expositions :

  1. la première à la salle polyvalente , l’ Association Généalogique des Alpes Maritimes avait installé les panneaux des différentes recherches sur le département des Alpes Martimes , elle présentait aussi deux panneaux sur les recherches des poilus de Castellane et des hameaux environnants. Un travail commun entre les deux associations AGAM et Petra Castellana .
    Les bénévoles présents pouvaient donner des renseignements, voire même proposer de sortir des documents sur les recherches. Si la recherche s'avérait un peu complexe, avec, par exemple, une localisation hors des départements 04/06 en laissant ses coordonnées on pouvait être contacté ultérieurement . Pour plus de renseignements se rapprocher de leur espace d’information
    www.agam-06.org

  2. La deuxième exposition se déroulait à la maison Nature et Patrimoine , là aussi , un travail commun avait été produit entre les élèves du collège de Castellane; l’association culturelle Petra Castellana par l’intermédiaire de son chargé de mission , Guillaume Dolo; la radio locale , radio Verdon , avec le travail de son animatrice Annabel Chauvet. On avait donc droit à deux expositions, une qui nous raconte l’histoire avec différentes sources audio , plus de 80 a précisé Annabel lors de l’inauguration: un gros travail collégial et personnel. Dans la salle voisine c’était une exposition plus traditionnelle avec des photographies, des textes explicatifs et des objets d'époque , plus une maquette des tranchés qu'Aurélien et Fabien nous présenteront voir la vidéo . Là aussi un travail commun instructif qui a montré une belle motivation des élèves et de leur professeur. On comprend ici que lorsque la motivation est présente , lorsque les savoir faire , les compétences peuvent être mises en avant , le travail commun ne peut être que productif et plaisant pour chacun.

Le professeur d'histoire-géographie Thierry Hervet a présenté le travail collaboratif entre le collège et la Maison Nature et Patrimoine par l’intermédiaire du chargé de Mission Guillaume Dolo. Ce travail d’étroite collaboration et de conseil technique a permis la construction performante des différents tableaux qui sont présentés au public et chacun peut en être fier. Le proviseur  M Charlet conclura cette inauguration en renouvelant lui aussi les remerciements à tous les participants pour le travail productif et assidu de chacun.

Le Maire , Jean Pierre Terrien, mettra bien en avant ce travail commun et la qualité des présentations qui pourra encore se partager avec d’autres classes. Il est vrai que l’histoire des poilus est parfois bien loin de nos préoccupations contemporaines , de nos vies actuelles relativement faciles quoi qu’on en pense. Il suffit de prendre un peu de recul pour comprendre que nous sommes tout de même dans un environnement privilégié. Ce devoir de mémoire reste utile pour ne pas oublier et garder en vue nos avantages actuels.

Diaporama
Diaporama
Diaporama
Diaporama
Diaporama
Diaporama
Diaporama
Diaporama
Diaporama
Diaporama
Diaporama
Diaporama
Diaporama

Diaporama

Centenaire de la Grande guerre , animations Castellane

Guillaume Dolo Chargé de mission a la  commémoration du centenaire de la première guerre mondiale à la Maison Nature et Patrimoine a répondu à quelques questions lors des commémorations du 11 novembre.

 VI :Pouvez-vous nous donner les grandes lignes des préparatifs sur l'exposition 2014-2015 de l'association culturelle Petra Castellana en collaboration avec la maison nature et patrimoine ?

 GD : Le projet de la commune de Castellane, concernant les commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, a été labellisé en août 2013. Cette labellisation délivrée par la « Mission Centenaire », permet au projet de s’inscrire dans un cadre national et de prétendre à certaines subventions. La « Mission Centenaire », la région PACA ainsi que le Conseil Général des Alpes de Haute-Provence, ont ainsi contribué au financement du projet et permis sa réalisation.

A ce jour, et pour l’année 2014, plusieurs animations et évènements ont pu être organisés : lectures d’archives, expositions temporaires, conférences, bal populaire, atelier à partir de documents d’archive et projets pédagogiques.

Concernant l’exposition qui sera présentée dans le Musée du Moyen Verdon à partir du printemps 2015, l’association Petra Castellana travaille pour le moment à sa conception. Les premiers travaux de recherche et de collectage (objets, témoignages, documents sur la Grande Guerre) ont commencé à l’automne 2013. A partir du mois de mars 2014, l’association a été rejointe par une personne en service civique.

Depuis plus de 6 mois, l’association Petra Castellana travaille donc activement à la conception de l’exposition. Il a fallu définir une thématique, faire ressortir les différents axes abordés dans le parcours d’exposition, trouver / choisir et préparer les objets intéressants, rédiger et concevoir les panneaux d’exposition, définir les espaces …

La prochaine étape consistera maintenant à mettre en scène l’espace d’exposition : définition du sens de la visite, accrochage les panneaux, conservation / soclage et mise sous vitrine des objets et documents, gestion de l’éclairage, etc. Il s’agit aussi de concevoir du mobilier d’exposition (sièges, vitrines), et divers modules (diaporama, montage vidéo, montage sonore) pour rendre cette exposition agréable à la visite.

VI :Comment va se nommer cette exposition ?

GD : En fait l’exposition s’intitulera « Vivre au Pays pendant la Grande Guerre ».

Une grande partie des expositions sur la Première Guerre mondiale traitent exclusivement des Poilus, de la vie dans les tranchées et des combats. On a tendance à oublier l’importance de « l’arrière », des femmes, des enfants, des personnes âgées restées au « Pays », et qui ont eux aussi contribué à l’effort national.

L’idée de l’association était donc d’aborder en priorité cet aspect-là du conflit : par quels moyens les familles, les femmes, les enfants surmontent le départ d’un mari, d’un père ou d’un frère ? Comment l’économie locale, très agricole, se réorganise après la mobilisation des hommes valides ?

Bref, comment s’adapte la population castellanaise à la guerre et à ses conséquences ?

L’exposition traitera aussi nécessairement de la vie au front et l’expérience des tranchées, à travers le témoignage de Poilus castellanais et des communes alentours.

L’association s’est vue prêter plusieurs milliers de lettres datant de la Première Guerre mondiale, qui composeront la base de l’exposition et de son discours. Elles permettront d’aborder plusieurs thématiques : le Pays de Castellane pendant et après la guerre / La vie au front / La démobilisation / Les Morts pour la France / L’effort de guerre / Les femmes / Les enfants et l’école.

Concernant les objets exposés, nous sommes encore en train d’essayer de récolter des objets ou documents relatifs à la Première Guerre mondiale (du front ou de l’arrière), donc le choix n’est pas tout à fait arrêté.

VI : Les présentations autour du 11 novembre ne sont que les prémices des animations qui vont se dérouler tout au long de l’année 2015. Vous pouvez nous donner l’agenda de ces programmations ?

GD :Pour le moment la programmation est à l’étude, mais au printemps 2015, à l’occasion de l’inauguration de l’exposition du Musée du Moyen Verdon, il y aura plusieurs animations, conférences, représentations théâtrales sur le thème de la Grande Guerre.

On propose aux visiteurs et aux habitants de participer à cette grande restitution par le prêt de documents et de matériel qu’ils auraient en leur possession. Quel est le retour de cette proposition ?

L’association Petra Castellana dispose heureusement d’un « capital confiance » intact. Les gens n’hésitent pas à donner, ou prêter des objets depuis plus de 20 ans maintenant.

En ce qui concerne les objets de la Grande Guerre, il s’agit le plus souvent de reliques d’un ancêtre disparu. Ces objets ont donc une valeur sentimentale très forte et les gens sont parfois réticents à les confier à un musée, ce qui est tout à fait compréhensible.

Néanmoins les habitants de la région ont répondu nombreux à l’appel de l’association. Nous disposons donc de photos, correspondances, équipements militaires, effets personnels, d’objets du quotidien de l’arrière, de matériel scolaire, etc.

Et bien sûr, nous sommes toujours à la recherche d’objets complémentaires.

Pour confier des objets à l’association il suffit de prendre contact avec son président Jean-Luc Domenge, un membre de l’association, ou simplement en mairie auprès d’Amandine Delarbre. Chaque prêt ou dépôt est accompagné d’une convention, signée entre l’association et le propriétaire des objets, permettant aux personnes de récupérer leurs biens dès qu’ils le souhaitent.

VI :Un travail de recherche et de restitution a été fait sur la commune de Thorame Basse . Y a-t-il une collaboration de prévue pour un travail collectif et de présentation ?

GD :Malheureusement, il n’y a pas vraiment eu de collaboration entre le projet de Thorame-Basse et celui de Castellane, pour une raison simple, les agendas n’étaient pas les mêmes. Le projet de Thorame-Basse s’est déroulé pendant l’été 2014, alors que celui de Castellane n’était encore qu’en phase de réflexion.

Néanmoins, Jean-Luc Domenge (président de l’Association Petra Castellana) a présenté une conférence pendant l’été à Thorame-Basse et l’association Petra Castellana en a profité pour participer à une visite officielle de l’exposition.

De notre côté, nous sommes actuellement en contact avec quelques habitants de Thorame-Basse susceptibles de prêter au Musée du Moyen Verdon, des objets pour l’exposition.

VI :La note sur le site maison nature et patrimoine nous annonce que des rencontres presse seront programmées au cours de l’année 2015 avec une implication de des radios locales radio Verdon, fréquence mistral mais aussi la presse nationale et régionale ainsi que la presse audiovisuelle telle que FR3. On suppose donc un impact médiatique et un suivi journalistique important. Une bonne chose pour le territoire, car ce n’est pas toujours le cas des animations locales. Quel est votre impression sur le suivi media sur notre territoire ?

GD :Tant que rien n’est fait, il est difficile de mobiliser la presse sur « du vent ». Je pense qu’il faudra attendre l’exposition « Vivre au Pays pendant la Grande guerre » pour espérer avoir une bonne couverture médiatique, et pour qu’il soit intéressant de faire venir la presse. L’inauguration de la prochaine exposition au printemps 2015 devrait en être l’occasion.

Pour le moment, nous constatons que la presse locale fait l’effort de relayer les informations (en tout cas ce fut le cas pour les journées des 8 au 11 novembre 2014), et nous avons impliqué plusieurs médias dans le projet Centenaire de Castellane, notamment Radio Verdon et son animatrice Annabel Chauvet, qui nous a été d’une grande aide.

Selon moi, l’unique difficulté des médias à traiter les actualités du Centenaire de la Première Guerre mondiale, c’est de réussir à faire le tri entre les différents projets. Presque chaque commune à un projet relatif aux commémorations, ce qui se traduit par une offre très abondante pour le public. Sans oublier le battage médiatique à l’échelle nationale, qui peut parfois donner le tournis (pas une journée se passe sans qu’un livre, un documentaire ou une nouvelle exposition ne traite de la guerre).

Cependant, je tiens à saluer les initiatives locales qui, malgré leur nombre très important, ont le mérite de « mobiliser » les habitants des différentes communes, de les réunir autour d’une histoire et d’un patrimoine commun, et en ce sens de jouer un rôle social

VI :On a aussi pu comprendre que des reportages vidéo pourraient être partagés sur les chaînes YouTube de l’Office de tourisme et de la Maison Nature et Patrimoine. On suppose donc que des réalisations seront possibles lors des différentes rencontres et mises à disposition pour le public sur les deux plates-formes pour permettre une sauvegarde historique. Peut-on avoir quelques informations sur cette implication ?

GD : Pour le moment nous n’avons pas trop discuté de ces aspects-là. Mais selon la forme et les thèmes abordés par ces reportages, il me semble possible de les intégrer aux différentes plateformes. Le site internet de la Maison Nature & Patrimoines dispose d’un onglet consacré au centenaire (http://www.maison-nature-patrimoines.com/mission-centenaire) dans lequel ces reportages pourraient avoir leur place.

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferais mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christophe MARTIN 17/11/2014 14:57

Merci pour cet article j'ai créé un lien depuis mon site vers votre blog
amicalement Christophe MARTIN
http://www.biographe83.fr/index.php/on-en-parle-sur-le-net

verdon-info 17/11/2014 18:50

Un article collaboratif et d'implications multiples fort utile à tous c'est bien cela le site participatif, merci pour le lien