Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La page poésie d'Odile :Je t'adore à l'égal de la voûte nocturne.

7 Septembre 2014 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

 

Baudelaire quand tu nous tiens ! Oui, j’y reviens toujours, je sais, mais il me fascine : il peut exprimer les mots les plus tendres et les pires horreurs ; il met à l’honneur une magnifique chevelure aussi bien qu’une charogne puante avec les mêmes alexandrins sublimes! Je reconnais que lorsqu’il décrit une scène dégoûtante ce n’est pas ma tasse de thé, pourtant il sait faire ! Il sait TOUT faire. Regardez comme il mêle ces mots d’amour hyper romantiques « Je t’adore à l’égal de la voûte nocturne », « ornement de mes nuits » (on dirait du Musset) avec « un cadavre », « un chœur de vermisseaux », et « une bête implacable » quelles comparaisons idylliques ! Cette antinomie vraiment choquante s’apparente à de la provocation, cela lui plaisait beaucoup à notre Charles !

Je t'adore à l'égal de la voûte nocturne.

Je t'adore à l'égal de la voûte nocturne,
Ô vase de tristesse, ô grande taciturne,
Et t'aime d'autant plus, belle, que tu me fuis,
Et que tu me parais, ornement de mes nuits,
Plus ironiquement accumuler les lieues
Qui séparent mes bras des immensités bleues.

Je m'avance à l'attaque, et je grimpe aux assauts,
Comme après un cadavre un chœur de vermisseaux,
Et je chéris, ô bête implacable et cruelle !
Jusqu'à cette froideur par où tu m'es plus belle !



Charles Baudelaire.

Boucher (François) - Automne pastoral

Boucher (François) - Automne pastoral

Il y aurait beaucoup à dire sur ce tableau de Boucher, mais ce qui est le plus frappant c'est ce halo de lumière qui entoure les personnages principaux: on dirait qu'un projecteur est braqué sur eux. De même leurs couleurs sont plus chatoyantes que celles du décor. A noter le regard reconnaissant de la jeune-fille, le regard tendrement amusé de son compagnon et surtout celui du jeune garçon qui fait semblant de dormir mais les surveille en douce. Une bande dessinée à lui tout seul ce tableau! La fontaine est superbement "roccoco". Difficile de trouver pire que ça! Mais qu'est-ce que tout cela est bien vu et bien rendu! L'adagio pour cordes de Samuel Barber vous rappellera sûrement quelque chose!

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferais mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article