Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La page poésie d'Odile : Caresse

24 Septembre 2014 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

Ce poème très noir (tombeau, mangé la cervelle, boue, mourras, tue, mens, cimetière, balles, révolver…) est néanmoins un poème d’amour. Les expressions énamourées côtoient ce vocabulaire volontairement dur, ce qui rend le désespoir encore plus perceptible. Les trois derniers vers glacent le sang, c’est un procédé souvent utilisé mais toujours aussi efficace (pensez aux « trous rouges au côté droit » à la fin du « Dormeur du val » : cela m’a de tout temps donné la chair de poule !).

Caresse Charles Cros

Tu m'as pris jeune, simple et beau,
Joyeux de l'aurore nouvelle ;
Mais tu m'as montré le tombeau
Et tu m'as mangé la cervelle.

Tu fleurais les meilleurs jasmins,
Les roses jalousaient ta joue ;
Avec tes deux petites mains
Tu m'as tout inondé de boue.

Le soleil éclairait mon front,
La lune révélait ta forme ;
Et loin des gloires qui seront
Je tombe dans l'abîme énorme.

Enlace-moi bien de tes bras !
Que nul ne fasse ta statue
Plus près, charmante ! Tu mourras
Car je te tue - et je me tue.

Jeune homme
Oh ! Me coucher tranquillement
Pendant des heures infinies !
Et j'étais pourtant ton amant
Lors des abandons que tu nies.

Tu mens trop ! Toute femme ment.
Jouer avec les ironies,
Avec l'oubli froid, c'est charmant.
Moi, je baise tes mains bénies.

Je me tais. Je vais dans la nuit
Du cimetière calme où luit
La lune sur la terre brune.

Six balles de mon revolver
M'enverront sous le gazon vert
Oublier tes yeux et la lune.

Buffet (Bernard)- Tempête en Bretagne

Buffet (Bernard)- Tempête en Bretagne

Ce texte noir (qui s'appelle néanmoins "Caresse"), m'a donné envie de poster ce tableau triste et très peu coloré de Bernard Buffet. J'aime ce peintre et son style très particulier qui étire tout en longueur, ces lignes rigides comme autant de flèches (symbole pallique, comme le phare ), même cette toile pourtant mélancolique a un charme fou. Cette unique touche de couleur sur la mer donne tout son sens au tableau. Comme dans le poème de Charles Cros, c'est la note douce au milieu du chaos.

Et le concerto pour piano n°2 de Rachmaninov n'est pas particulièrement gai non plus, mais a la même touche de douceur!

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferais mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article