Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La Page poésie d'Odile : Amour secret

1 Septembre 2014 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

Splendide poème de Victor Hugo en octosyllabes, les vers que je préfère…Il est un peu long mais les vers sont tellement courts et rythmés qu’il se lit facilement. Notez tous les termes qui évoquent la lumière (étoilés, rayonne, lampes, flammes, brillent, lumière, flambeau etc.) j’en ai compté 13 ! Cet amour secret est donc très brillant pour une flamme cachée !!

« Qui met tant d’ombre dans ta vie, tant de lumière dans tes yeux ! »

Que c’est beau ! C’est du Victor Hugo !

Amour secret

Ô toi d'où me vient ma pensée,
Sois fière devant le Seigneur !
Relève ta tête abaissée,
Ô toi d'où me vient mon bonheur !

Quand je traverse cette lieue
Qui nous sépare, au sein des nuits,
Ta patrie étoilée et bleue
Rayonne à mes yeux éblouis.

C'est l'heure où cent lampes en flammes
Brillent aux célestes plafonds ;
L'heure où les astres et les âmes
Échangent des regards profonds.

Je sonde alors ta destinée,
Je songe à toi, qui viens des cieux,
A toi, grande âme emprisonnée,
A toi, grand cœur mystérieux !

Noble femme, reine asservie,
Je rêve à ce sort envieux
Qui met tant d'ombre dans ta vie,
Tant de lumière dans tes yeux

Moi, je te connais tout entière
Et je te contemple à genoux ;
Mais autour de tant de lumière
Pourquoi tant d'ombre, ô sort jaloux ?

Dieu lui donna tout, hors l'aumône
Qu'il fait à tous dans sa bonté ;
Le ciel qui lui devait un trône
Lui refusa la liberté.

Oui, ton aile, que le bocage,
Que l'air joyeux réclame en vain,
Se brise aux barreaux d'une cage,
Pauvre grande âme, oiseau divin !

Bel ange, un joug te tient captive,
Cent préjugés sont ta prison,
Et ton attitude pensive,
Hélas, attriste ta maison.

Tu te sens prise par le monde
Qui t'épie, injuste et mauvais.
Dans ton amertume profonde
Souvent tu dis : si je pouvais !

Mais l'amour en secret te donne
Ce qu'il a de pur et de beau,
Et son invisible couronne,
Et son invisible flambeau !

Flambeau qui se cache à l'envie,
Qui luit, splendide et clandestin,
Et qui n'éclaire de la vie
Que l'intérieur du destin.

L'amour te donne, ô douce femme,
Ces plaisirs où rien n'est amer,
Et ces regards où toute l'âme
Apparaît dans un seul éclair,

Et le sourire, et la caresse,
L'entretien furtif et charmant,
Et la mélancolique ivresse
D'un ineffable épanchement,

Et les traits chéris d'un visage,
Ombre qu'on aime et qui vous suit,
Qu'on voit le jour dans le nuage,
Qu'on voit dans le rêve la nuit,

Et les extases solitaires,
Quand tous deux nous nous asseyons
Sous les rameaux pleins de mystères
Au fond des bois pleins de rayons ;

Purs transports que la foule ignore,
Et qui font qu'on a d'heureux jours
Tant qu'on peut espérer encore
Ce dont on se souvient toujours.

Va, sèche ton bel œil qui pleure,
Ton sort n'est pas déshérité.
Ta part est encor la meilleure,
Ne te plains pas, ô ma beauté !

Ce qui manque est bien peu de chose
Quand on est au printemps vermeil,
Et quand on vit comme la rose
De parfums, d'ombre et de soleil.

Laisse donc, ô ma douce muse,
Sans le regretter un seul jour,
Ce que le destin te refuse
Pour ce que te donne l'amour !

Cupidon et Psyche_ DAVID - David (Jacques-Louis) - Cupidon et Psyche
Cupidon et Psyche_ DAVID - David (Jacques-Louis) - Cupidon et Psyche

Cupidon et Psyche_ DAVID - David (Jacques-Louis) - Cupidon et Psyche

L'amour de Cupidon et Psyché, fille de Roi, n'est pas secret pour nous, non, on le voit représenté partout et dans tous les arts, il symbolise la jeunesse, la passion et la beauté. Pourtant leur histoire est loin d'avoir été toute rose et vécue au grand jour.

Sur cette représentation du peintre David, le petit Cupidon a l'air bien content de lui, ma foi! C'est normal: c'est un Dieu!

Je joins une autre reproduction du tableau, plus petite, car il me semble que les couleurs sont plus justes, la première toile est mal éclairée: trop lumineuse!

Petit clin d'oeil pour ces amoureux de légende qui ont pu se marier après avoir déjoué moult pièges (tendus par Vénus jalouse), je joins la très, très célèbre "Marche nuptiale" de Mandelssohn

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferais mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Odile 01/09/2014 21:23

Exactement! Et de plus tout content d'avoir rondement mené son affaire! J'ai trouvé moi aussi qu'il avait un air très...jeune d'aujourd'hui! (sourire satisfait! Tous les mêmes ces hommes! Hi, hi, hi!). Non, pas de remontrances,Jean-Michel, c'est une boutade! Je ne suis pas particulièrement féministe!

Jean-Michel 01/09/2014 20:39

Bien surprenant ce Cupidon ! On a vraiment l'impression qu'il est en train de rabattre le bras de Psyché pour pouvoir finir de se lever sans l'éveiller et aller tranquillement chercher son paquet de clopes sur la table de nuit. :-)