Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La page poésie d'Odile : Matin sur le port

21 Juin 2014 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

Délaissons un moment les poèmes d’amour pour plonger dans cette marine pleine de couleurs et de lumière, tellement évocatrice qu’on dirait un tableau…et comme dirait Baudelaire, pleine de « correspondances », car les sons s’ajoutent aux couleurs…

Matin sur le port

Le soleil, par degrés, de la brume émergeant,
Dore la vieille tour et le haut des mâtures ;
Et, jetant son filet sur les vagues obscures,
Fait scintiller la mer dans ses mailles d’argent.

Voici surgir, touchés par un rayon lointain,
Des portiques de marbre et des architectures ;
Et le vent épicé fait rêver d’aventures
Dans la clarté limpide et fine du matin.

L’étendard déployé sur l’arsenal palpite ;
Et de petits enfants, qu’un jeu frivole excite,
Font sonner en courant les anneaux du vieux mur.

Pendant qu’un beau vaisseau, peint de pourpre et d’azur
Bondissant et léger sur l’écume sonore,
S’en va, tout frissonnant de voiles, dans l’aurore.

Albert Samain

Salvador Dali

Salvador Dali

Je déroge à mon habitude de faire correspondre du classique avec du classique, mais à cette marine en poème je voulais accorder cet extraordinaire vaisseau fantôme de Dali que j'adore...Alors, pour une fois, en écho à cette poésie de facture classique, on trouvera une toile surréaliste...extra-ordinaire...Le voyez-vous s'envoler avec ses ailes de papillons sur le Gloria de Vivaldi? Sublime!"

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferais mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Odile 21/06/2014 22:26

Joli commentaire de texte Jean-Michel, j'adore! Cela me rappelle mon cours de français de première, j'avais un prof qui s'appelait M. Pantanella (que je n'ai jamais oublié) et qui parlait tellement bien de Baudelaire qu'il m'a donné la vocation). Quant à Dali, ça ne s'explique pas, c'est magique!
L'antinomie "technicien rêveur" me plait bien, je la ressortirai!!! (me voici revenue en fac de lettres à Aix, j'adore!)

Jean-Michel 21/06/2014 17:34

Ce qu'il y a de bien dans les poèmes descriptifs c'est qu'ils nous parlent de ce que l'on veut entendre, et même nous forcent à l'entendre.
Dans ces "degrés" qui débutent celui-ci par exemple, on sait qu'il va faire beau, on sent qu'il va faire chaud en même temps que le mot est également compris comme les degrés d'un escalier, les degrés d'une machine à cliquet (disons un linguet pour faire plus maritime) qui va, de cran en cran, se remonter jusqu'à midi.
Quant à Dali, c'est Dali, un formidable technicien rêveur.

Jean-Michel