Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

La page poésie d'Odile : Les yeux

27 Mai 2014 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Image et poésie

Encore du morbide ! Oui, c’est vrai, je le reconnais, mais ce poème, bien qu’il parle aussi de la mort, est moins dur que le précédent. On y trouve un brin d’espoir qui n’apparaît pas du tout dans celui de Baudelaire… Une lueur d’espérance de vie après la mort en tout cas : « Les yeux qu’on ferme voient encore ». Mais que c’est beau ! Les octosyllabes sont aussi magiques que les alexandrins (qui sont la perfection même, mais pour moi un peu trop classiques et académiques)…

Les yeux

Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Des yeux sans nombre ont vu l'aurore ;
Ils dorment au fond des tombeaux
Et le soleil se lève encore.

Les nuits plus douces que les jours
Ont enchanté des yeux sans nombre ;
Les étoiles brillent toujours
Et les yeux se sont remplis d'ombre.

Oh ! qu'ils aient perdu le regard,
Non, non, cela n'est pas possible !
Ils se sont tournés quelque part
Vers ce qu'on nomme l'invisible ;

Et comme les astres penchants,
Nous quittent, mais au ciel demeurent,
Les prunelles ont leurs couchants,
Mais il n'est pas vrai qu'elles meurent :

Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Ouverts à quelque immense aurore,
De l'autre côté des tombeaux
Les yeux qu'on ferme voient encore.

René-François SULLY PRUDHOMME

La page poésie d'Odile : Les yeux

Cette toile de Claude Monet -Impression soleil levant- a donné son nom à l'impressionnisme. Admirez le flou obtenu par les couleurs qui se mélangent, vous ne verrez aucun détail précis, ils sont pris dans l'effet de brume. Les reflets sur l'eau et les variations de lumière sont magnifiquement rendus

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferais mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Odile 28/05/2014 09:28

Quelle douceur dans cette "Tristesse" de Chopin ! On se sent presque heureux d'être triste!!