Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Être Maréchal Ferrant à Norante

29 Mai 2014 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Canton de Barrême

Depuis peu, un maréchal ferrant est installé à Norante. David PORTERIE, c'est de lui dont il s'agit, a fait 3 ans de CAP, de 2009 à 2012 en apprentissage à Gourdan Poulignan dans les Midi-Pyrénées,son maître d'apprentissage était quant à lui à Aix en Provence. Pour acquérir de l'expérience, rien de tel que le haut niveau ! En 2013, il a réalisé ses tests d'entrée dans la Garde Républicaine dont la notoriété n'est plus à prouver. Cela lui a permis d'approfondir ses connaissances dans l'anatomie du pied pour d'éventuelles ferrures Orthopédique sur Ordonnance du vétérinaire. Il nous parle ainsi de son métier, de sa passion.

Le maréchal-ferrant est un artisan dont le métier consiste à ferrer les pieds des chevaux et autres équidés et à s'occuper de leur parage. C'est un métier vieux de plus de 3000 ans.

Pour être un bon maréchal-ferrant,

Il faut connaître l'anatomie particulière du cheval, de ses membres et de ses pieds et veiller à l'état de santé du cheval

Il faut apprendre à forger, car si les maréchaux ferrant ne forgent que rarement les fers qu'ils utilisent, il faut toujours "tourner", ou ajuster les fers à la forme des pieds du cheval. « Les sabots ne sont rien d'autre que des ongles, qui poussent en permanence. Il faut donc les nettoyer et les ferrer environ tous les mois. Après avoir retiré l'ancien fer, le maréchal-ferrant « pare » le pied de l'animal, en prenant soin d'enlever l'excédent de corne à l'aide d'un boutoir et d'un rogne-pied. Une fois le fer chaud, il est transformé en semelle, ajusté au sabot, puis cloué ou collé selon l'activité (course, corrida, promenade, repos...). C'est donc une confection sur-mesure. Des fers thérapeutiques ou orthopédiques peuvent être utilisés en cas de pathologie ou de défaut d'aplomb du cheval. »

Il faut être patient et attentif afin de pouvoir manipuler les chevaux.

Avoir une bonne condition physique, car le métier réclame une bonne résistance physique pour tenir les pieds et travailler pendant de longs moments en position genoux fléchis et dos courbé.

Et il faut aussi admettre que tous les chevaux ne sont pas forcément coopératifs...

Enfin, il faut être disponible, car de même que les vétérinaires, les maréchaux ferrant sont parfois appelés pour des cas d'urgences

Ce métier exige des connaissances, une bonne habileté manuelle, de l'observation, de la réflexion et une grande disponibilité. « Pas de pied, pas de cheval » : cette expression anglaise traduit le rôle central du maréchal-ferrant. Sans lui, le cheval marcherait à vif. Un vieux métier qui reprend vigueur avec la floraison des centres équestres. Chevaux, ânes, mules... Mais aussi vaches, bœufs, taureaux... Le maréchal-ferrant peut intervenir aussi bien sur les équidés que sur les bovidés.

Être Maréchal Ferrant à Norante

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferais mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article