Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualites locales Moyen et Haut Verdon...

Inquiétude du Haut Verdon sur la fermeture de classe

12 Avril 2014 , Rédigé par verdon-info Publié dans #Haut Verdon

L'actualité est malheureusement relativement riche en ce moment autour des classes de notre territoire. Une bonne chose  tout de même , la solidarité est bien présente pour essayer de trouver des solutions pour ne pas handicaper plus nos territoires ruraux . Il est sans doute vrai que Paris est bien loin de ces préoccupations. Ce ne sont  pour eux que des chiffres...

Stéphanie Laurens nous informe  : 

Bonjour, comme vous le savez les écoles de St André et Barreme ont été sauvés mais Colmars  les Alpes reste menacée d'une fermeture de classe.

Nous sommes à 4 classes pour 75 élèves et nous allons tomber à 69 + 5 tout petits qui ne comptent pas dans les effectifs (total 74).

La lettre ouverte à Monsieur Benoît Hamon, Ministre de l'Éducation Nationale

Monsieur Le Ministre,

Nous vivons et éduquons nos enfants en milieu rural et nous sommes très inquiets de la décision, annoncée jeudi, de fermeture d'une classe sur quatre dans notre "petite" école (75 élèves) de Colmars les Alpes, à la rentrée 2014.

Cette décision, quelles que soient ses motivations comptables, au niveau du département du 04, serait catastrophique pour nos enfants, car cela obligerait à des regroupements de trois niveaux par classe (PS+MS+GS et CP+CE1+CE2), avec des effectifs importants (entre 22 et 26 élèves par classe) rendant la tâche des trois enseignants restants encore plus difficile. Elle ne tient pas compte non plus de la situation personnelle des enseignantes concernées par cette fermeture de classe.

L'effectif actuel de notre école, soit quatre enseignantes et deux aides maternelles (ATSEM), est totalement soudé et s'occupe parfaitement de nos enfants, répartis dans deux bâtiments distants l'un de l'autre, avec une cour de récréation pour les plus petits (PS à CP) et une autre pour les plus grands (CE1 à CM2).

Tout ce bel équilibre serait ruiné, détruit, en cas de fermeture d'une classe, alors que la construction d'une nouvelle école, prévue de longue date, devrait commencer bientôt et qu'un regroupement des cantines scolaires, pour toute la vallée du Haut-Verdon, est en phase d'étude bien avancée.

Les efforts du nouveau maire de Colmars, Magali Surle, récemment élue, n'ont encore rien donné à ce jour, malheureusement, et cela, malgré une longue réunion jeudi avec les services de votre ministère, dans laquelle de nombreux arguments importants ont été évoqués.

Nous ne pouvons pas accepter, moins de deux ans après l'élection de François Hollande qui avait promis de faire de l'éducation une priorité nationale, que des classes disparaissent sans qu'il soit suffisamment tenu compte des problèmes géographiques dans les vallées de montagne où nous habitons.

Nous n'acceptons pas que nos écoles, nos classes et nos enfants soient sacrifiés, juste parce que nous vivons dans un département rural, alors que nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir depuis des années, notamment en tant qu'élus, pour rendre nos vallées de montagne plus attractives, pour convaincre des jeunes couples et des familles de venir s'installer durablement, autour de projets porteurs en matière de tourisme et de développement local.

Nos effectifs sont en légère baisse, soit, mais c'est une situation temporaire et notre situation d'école rurale en zone enclavée nécessite une prise en compte particulière : fermer une classe et demander à une seule enseignante d'accueillir trois niveaux dans la même classe a de plus graves conséquences dans un village comme le nôtre, à une heure de route de Digne-les-Bains, qu'en ville.

De lourdes classes à un niveau sont gérables, à deux niveaux, elles peuvent l'être encore, mais à trois niveaux cela dessert les enfants par rapport à d'autres enfants scolarisés en zone urbaine ou péri-urbaine.

Le candidat François Hollande, en 2012, avait promis une politique tournée vers le progrès et le meilleur enseignement possible pour nos enfants. Nous pouvons comprendre qu'il ne soit pas possible de créer 60.000 postes d'enseignants en cinq ans, car nous sommes réalistes, mais nous ne pouvons pas accepter la fermeture de notre 4e classe, à Colmars-les-Alpes, avec des conséquences désastreuses pour nos enfants.

En attendant mardi, journée de mobilisation à Digne pour tenter de sauver plusieurs classes dans notre département, avec des arguments semblables, nous vous demandons de faire le nécessaire auprès de vos services pour que le cas des Alpes-de-Haute-Provence et des vallées de montagne, pas seulement celle du Haut-Verdon dans laquelle nous résidons, soit étudié tout particulièrement en haut lieu.

Nous comptons vraiment sur vous et nous vous souhaitons plusieurs années d'action efficace et concertée dans votre ministère.

Cordialement

Des parents d'élèves de l'école de Colmars les Alpes, de Villars Colmars et de Beauvezer


Inquiétude du Haut Verdon sur la fermeture de classe
Inquiétude du Haut Verdon sur la fermeture de classe
Inquiétude du Haut Verdon sur la fermeture de classe

L'espace Verdon info a été créé pour le partage d'informations sur les communes, associations... Sur certains billets, des photos , des vidéos, des audio et des textes sont mis en ligne pour plus de convivialité. Cependant si des personnes sont opposées à certaines publications, ou si certaines informations s'avèrent erronées, il suffira de m'en informer en le notifiant directement sur le billet avec le commentaire, ou par mail ; je ferais mon possible pour y remédier , merci de votre compréhension.

Associations , Organisateurs , penser à nous prévenir , nous inviter à l'avance , autrement il reste difficile de partager votre actualité. Pensez aussi à nous fournir vos informations par courriel.

Je vous souhaite bonne visite sur cet espace , le webmaster

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

marie therese 14/04/2014 08:28

un scandale